Logo Ecole Nationale de Musique (ENM)

L'Orchestre à l’école par l'Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne

Résumé : L’Ecole Nationale de Musique (ENM) de Villeurbanne, avec son projet « l’Orchestre à l’Ecole », démocratise la pratique de la musique en offrant la possibilité à tous les élèves de pratiquer un instrument.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Septembre 2014
  • Lieu de réalisation : Ecole Nationale de Musique et quatre écoles de la ville
  • Budget : 13000 €
  • Origine et spécificités du financement : Syndicat mixte de gestion de l'ENMV Commune Etat Département

Organisme(s)

  • Ecole Nationale de Musique (ENM)
  • 46 cours de la république
  • 69100 Villeurbanne
  • Salariés : 17
  • Bénévoles : 0
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  03/12/2014
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public
  • Bénéficiaires :  Population urbaine, Elèves, étudiants, Adolescents
  • Domaine(s) :  Loisirs, Sports, Éducation, Formation, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Cointet Sylvie , « L'Orchestre à l’école par l'Ecole Nationale de Musique de Villeurbanne », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Une des priorités du projet d'établissement de l'Ecole Nationale de Musique (ENM) de Villeurbanne est de favoriser l'accès des jeunes Villeurbannais des quartiers défavorisés à la pratique artistique. Avec l’Orchestre à l’école, l'ENM met son parc instrumental et le savoir-faire de ses enseignants au service du projet de la classe. Cette contribution à la lutte contre les inégalités est la première mission que l'Etat fixe au réseau des écoles de musique et des conservatoires dans sa charte de l'enseignement artistique.

Objectifs du programme

- Lutter contre les barrières sociales, culturelles et géographiques en accentuant la sensibilisation culturelle et artistique dans les quartiers les plus défavorisés par l'accès au spectacle et à la pratique artistique
- Installer de façon pérenne des espaces d'apprentissage dans ces quartiers, notamment sur le plan de la pratique musicale d'ensemble
- Rendre possible pour les jeunes concernés la poursuite d'une formation, notamment à l'ENM, mais également dans d'autres cadres (associations, centres sociaux...)

Actions mises en oeuvre

- Quatre classes de cycle 3 issues de quatre groupes scolaires de la ville et leurs enseignants travaillent d'octobre à juin à raison de 2 heures hebdomadaires avec une équipe de l'ENM constituée d'une musicienne intervenante et de un à cinq professeurs d'instruments. Durant l'année, chaque orchestre reste autonome dans son fonctionnement et s'organise selon son projet.
- Chaque année : concert commun dans une salle de spectacle sur deux journées avec répétitions, rencontre des groupes, concert scolaire et tout public
- Exemples : travail de création de texte et musique avec un enseignant autour du slam, participation avec l'équipe de l'ENM à un séjour de 3 jours en classe verte

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

10 % de jeunes poursuivent une activité musicale après leur passage à l'orchestre à l'école :
- soit à l'ENM avec une simplification des démarches administratives et l'accompagnement des familles dans ces démarches par le musicien intervenant
- soit dans le quartier grâce à un dispositif d'accueil intermédiaire

Originalité du programme

Ce programme permet aux jeunes vivant dans des quartiers éloignés du centre d’accéder à des activités musicales. Ces jeunes sont souvent loin des locaux de l’ENM et des autres structures. L’orchestre à l’école s’inscrit donc dans la volonté de généraliser l’accès à la culture. L’originalité de ce programme réside également dans l’ancrage de l’orchestre à l’école : les activités se déroulent pendant les temps scolaires, de façon à toucher tous les enfants.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Le partenariat principal est avec l'éducation nationale, les inspecteurs de circonscription et plus directement les enseignants et directeurs des groupes scolaires.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Problème de locaux pour les groupes scolaires : disponibilité et agencement des salles, acoustique des lieux
- L'usage intensif et le transport régulier des instruments entraînent un taux de renouvellement et d'entretien significatif.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Permettre aux groupes de bénéficier à plusieurs reprises des locaux de l'ENM.

Améliorations futures possibles :

Potentielle évolution du programme : actions dans les quartiers éloignés du centre en dehors du temps scolaire pour que les jeunes puissent poursuivre une activité musicale sans avoir à venir dans les locaux de l’ENM qui peuvent être loin de leur domicile.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Travail avec une équipe de musiciens qui travaillent depuis plus de 20 ans dans les écoles, donc très bonne connaissance de l’éducation nationale et des enseignants. Facilités pour créer des partenariats.
- Soutien de la ville : projet s’inscrit dans celui de la ville de toucher les jeunes des quartiers éloignés du centre-ville.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche