Logo Eccofor

Juralternance, une école de production au service d'un territoire

Résumé : Juralternance offre à des jeunes de 15 à 18 ans en grande fragilité sociale (scolaire, familiale…) une formation pratique dans une école de production sur les différents métiers relevant du secteur du pneumatique et de la métallerie.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Dole, Jura
  • Budget : 350000 €
  • Origine et spécificités du financement : 60% d'autofinancement par la production de biens et de services, 20% provenant des dons, du mécénat et des recettes de la taxe d'apprentissage perçue, 20% via le soutien des collectivités locales assumant leurs compétences en matières de scolarisation, de
  • Télécharger l’annexe n°1
  • Télécharger l’annexe n°2
  • Télécharger l’annexe n°3

Organisme(s)

  • Eccofor
  • 8 rue Jacquard
  • 39100 Dole
  • Salariés : 7
  • Bénévoles : 25
  • Adhérents : 70
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  13/10/2015
Appréciation(s) du comité : A généraliser !
Solution(s) : Education Emploi
Pays :  France, Bourgogne-Franche-Comté
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Minorités, Adolescents
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : HAMONET Morgane , « Juralternance, une école de production au service d'un territoire », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Réunissant des hommes et des femmes soucieux de répondre à des problématiques locales, l’association ECCOFOR (Écouter Comprendre Former) est créée en novembre 2011 suite à une réflexion mettant en exergue plusieurs constats : le décrochage scolaire massif, les échecs de l'enseignement à distance, le taux de chômage grimpant des jeunes sans qualification, la massification de la précarité, la multiplication des difficultés des familles d'origine étrangère, la difficulté des entreprises à trouver de la main d'oeuvre qualifiée pour certains métiers, dits en tension. L’association se donne alors comme objectif général de mettre en place des actions diverses auprès de jeunes en situation de fragilités sociale, éducative ou scolaire (dans le respect des convictions et de la culture de chacun) en vue d’une professionnalisation vers des activités permettant une reconnaissance des capacités des jeunes et une meilleure autonomie dans la société.

Objectifs du programme

- Offrir un cadre de formation, humaine et professionnelle, adapté à des jeunes en déshérence ;
- Fournir de la main d’œuvre formée à des entreprises exerçant dans des secteurs en tension ;
- Agir pour une meilleure inclusion sociale des personnes éloignées de la formation et de l'emploi en travaillant avec les entreprises sur la prise en compte des compétences de chacun (au delà des savoirs académiques) ;
- Agir en concertation, en co-création avec les acteurs du territoire ;
- Développer des axes de réflexion et d'action autour des problématiques de l'emploi, de l'environnement...

Actions mises en oeuvre

- Formation professionnelle continue pour des jeunes, des demandeurs d’emplois, des salariés autour des métiers du pneumatique via un organisme de formation;
- Formation professionnelle initiale pour des jeunes décrocheurs scolaires autour des filières en tension : pneumatique / métal via une école de production (Juralternance) ;
- Participation au développement territorial en œuvrant dans le sens du développement durable : développement de l’emploi et de la richesse du territoire, action sur de la valorisation de matières nobles, lutte contre la précarité des jeunes.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Les résultats obtenus pour l’année scolaire 2013/2014 :
- 6 jeunes ont intégrés la filière « pneus et services » de l’école de production en septembre. Ils ont été accueillis dans de bonnes conditions et ont pu profiter d'activités scolaires etd' une ouverture culturelle ;
- Des stages en entreprises ont été proposés à certains jeunes en lien avec des partenariats solides et des professionnels du secteur, de manière à développer leur connaissance de l'entreprise et à consolider leur projet professionnel ;
- Un des jeunes a choisi de poursuivre en apprentissage sur le CAP de mécanicien automobile, deux ont obtenu le Certificat de Fin d'Études Générales (CFG), quatre poursuivent en deuxième année, un jeune choisi de quitter l'école pour entrer dans la vie maritale ;
- L’école a été reconnue par la branche professionnelle, par ses partenaires (C.E.F.M. Michelin, Alpha Recyclage…) et porte ses questionnements, ses réalisations auprès des partenaires publics.

Originalité du programme

- Méthode d'apprentissage inductive : "le faire pour apprendre";
- Une école et une entreprise sur un même lieu : "donner du sens aux apprentissages" ; "donner de la valeur au travail"; "créer de la richesse à travers un projet d'utilité sociale";
- Un autofinancement à 60% par la production de biens et de services;
- Des entreprises locales fortement impliquées : sous-traitance et commandes, accueil de jeunes en stage puis éventuellement dans l'emploi, soutien par le mécénat...
- Identification préalable à l'ouverture des sections de formation de métiers porteurs, en développement ou en reprise d'activités.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Fédération Nationale des Écoles de Production
Fédération Nationale des Association de Réinsertion Sociale
Conseil Régional de Franche Comté
Conseil Général du Jura
Éducation Nationale
CEFM Michelin et entreprises du secteur automobile et pneumatique;
UIMM régionale, Fédération Française du Bâtiment et entreprises du secteur de la métallerie
Secteur associatif dont principalement ATD Quart Monde

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Reconnaissance institutionnelle des écoles de production;
- Pérennisation des soutiens externes après la phase de démarrage;
- Mobilisation des chefs d'entreprise;
- Identification des maîtres professionnels : professionnels capables d'encadrer et de former des jeunes tout en réalisant un chiffre d'affaires.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Appui de la fédération, interpellation des élus locaux, travail de qualité pour prouver l'intérêt de l'initiative;
- Fourniture d'indicateurs de réussite, élaboration d'un réseau, rabâchage de l'utilité du projet ;
- Mobilisation de bénévoles issus du monde de l'entreprise pour permettre le réseautage et l'adaptation du discours au monde économique ;
- Travail de recherche par différents canaux : réseaux, compagnons, secteur associatifs...

Améliorations futures possibles :

- Conventionnement pluri-annuel de soutien avec le Conseil Régional;
- Renforcement des moyens techniques à disposition pour l'accueil et la formation des jeunes;
- Consolidation de l'équipe de soutien administratif et financier;
- Accroissement du réseau d'entreprises partenaires.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Une équipe de fondateurs soudée et porteurs d'une même vision : insertion sociale et professionnelle de jeunes, avec un objectif de qualification professionnelle;
- Energie du territoire en termes de création de richesse, d'entreprises ouvertes à leur RES...
- Acquisition d'un certain nombre de partenaires en amont du montage du projet;
- Préparation des entreprises du secteur d'activités par la présentation de l'objectif associatif dans un souci d'intérêt général et non de concurrence déloyale.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- l'intérêt de l'entreprise à investir dans la formation initiale;
- cohérence entre réforme de la formation professionnelle et réforme de l'école;
- insertion des mineurs étrangers isolés et des jeunes issus des communautés du voyage.

Pour en savoir plus

Partager cette fiche
Télécharger la fiche