Logo Illico Cuistot

Illico Cuistot: des kits pour réaliser facilement de savoureux repas à Amiens avec des produits locaux

Résumé : L'association Illico Cuistot livre, depuis 2016, des kits "tout pour une recette" composés de l'ensemble des ingrédients, issus de l'agriculture locale, et prêts à cuisiner (lavés, épluchés, découpés, proportionnés). Ainsi, le consommateur connait la provenance et le producteur, de chaque produit.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2016
  • Lieu de réalisation : Amiens
  • Budget : 100000 €
  • Origine et spécificités du financement : financement initial par concours + vente de kits

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  17/02/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Développement territorial
Pays :  France, Hauts-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel
  • Domaine(s) :  Environnement, Économie, Alimentation, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Prix des Femmes Marjolaine » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Dallon Claire , « Illico Cuistot: des kits pour réaliser facilement de savoureux repas à Amiens avec des produits locaux », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

D’origine picarde, en 2015 à la fin de ses études de commerce à Toulouse, Claire constate un grand problème au niveau de l’offre de produits locaux dans sa région natale. Dans le cadre de sa filière de spécialisation « entrepreneuriat », elle effectue son stage de fin d’études dans son projet de création d’entreprise à Amiens. Elle souhaite créer une offre permettant de consommer des produits locaux en toute facilité. Elle a été encadrée par un professionnel de la création d’entreprise, puis suivie par un incubateur de l’économie sociale et solidaire « La Machinerie ».

Objectifs du programme

- Rendre les produits locaux au moins aussi faciles à consommer que les produits standards. Par exemple, on trouve très facilement la carotte sous toutes ses formes (râpée, rondelle, julienne, purée) en supermarché mais lorsque l'on veut acheter une carotte d'un producteur voisin alors nous devons, au mieux, nous déplacer, un jour donné, sur le marché pour acheter une carotte terreuse et, au pire, nous déplacer jusque l'exploitation agricole.
- Apporter une solution pratique autant à l'achat qu'à la consommation pour ces personnes insatisfaites de l'offre actuelle (les personnes qui souhaitent consommer local, connaitre le producteur, renforcer l’économie locale etc.)
- La mise en valeur de la provenance, au cœur du projet, se fera à travers des vidéos de présentation de chacun des producteurs, mises en ligne.
- Renforcer l’agriculture locale
- Créer du lien social entre producteur et consommateur
- Faciliter l’accès à une consommation saine (recettes validées par une diététicienne).

Actions mises en oeuvre

Illico Cuistot a été construit pour créer une chaîne de valeur cohérente qui doit répondre aux attentes de l'ensemble des parties prenantes, et ne léser personne, pour être en mesure de perdurer.
Premièrement, le producteur est mis en avant grâce à une carte régionale indiquant le lieu et la personne productrice de chaque ingrédient. Il est également, valorisé par une vidéo de présentation disponible en ligne. Deuxièmement, la production se fait par des personnes en réinsertion sociale et professionnelle. Cela permet de les valoriser et leur permet de (re)trouver leur place dans la société. Enfin, le consommateur bénéficie d'une offre conçue pour son confort et peut être acteur de sa consommation. Ceci se fait, d'une part, grâce aux échanges lors de la distribution des kits et, d'autre part, grâce à une plate-forme web collaborative où chaque remarque, commentaire est étudié avec soin.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 141 kits vendus
- 16 producteurs valorisés
- 10 recettes de saisons et saines créées
- 3 articles dans des journaux
- 2 concours remportés : Fondation de l’UPJV et un fond d’amorçage donné par McCain grâce à l’association Enactus.

Originalité du programme

L'originalité du projet tient surtout dans sa mise en place : créer une chaîne de valeur qui ne lèse personne et donne de la valeur à tout ce qui est créé. Il a été conçu pour être adapté aux attentes des consommateurs et aux réels besoins, contraintes des producteurs. Chaque kit créé par Illico Cuistot doit pouvoir apporter des produits locaux faciles à consommer pour le client et donner l'opportunité au producteur de vendre sa production et d'être valorisé pour son travail.
Le lieu de réalisation fait partie intégrante de ce projet et de son originalité. Même si Claire a eu plusieurs conseils d’entreprendre à Paris, elle tient à ce que ce projet se concrétise à Amiens et qu'il crée de la valeur dans une région, qu'on dit inactive ou mourante. Claire souhaite démontrer que l’innovation et la valeur peuvent venir de partout.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- L’incubateur social et solidaire la Machinerie lui permet d'avoir un suivi, un regard extérieur et de lui montrer les incohérences, les points de vigilance du projet.
- Le restaurateur d'Amiens qui lui apporte à la fois ses compétences techniques et son réseau régional de professionnels. En effet, ce restaurant est spécialisé dans les produits locaux et adhère à l'association "bon pour le climat". C'est, en outre, un entrepreneur qui sait ce que représente une telle aventure.
- La diététicienne lui apporte ses compétences techniques pour la réalisation des plats.
- Enfin, une étudiante en graphisme travaille sur une charte graphique cohérente avec l’offre et les valeurs défendues par ce projet.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Le projet a été créé à trois. Cependant, suite à une prise de conscience de la charge de travail nécessaire et du temps qu'elles étaient en mesure d'accorder, les deux autres associées ont décidé d'arrêter. Ainsi, après quatre mois l'aventure devait soit continuer en solitaire soit s'arrêter. Ceci fut la première difficulté.
- La seconde est le manque de confiance et de crédibilité qu'engendre une création de projet portée par une jeune entrepreneuse. En effet, beaucoup se demandent s'ils ne perdent pas leur temps à répondre à ses interrogations.
- La troisième se trouve dans la nature même de la création de projet. Tout avance en même temps et donc presque rien ne peut être présenté comme définitif.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- La séparation de l'équipe a engendré un moment de remise en question. Cela a débouché sur la conclusion que même si ça allait être plus compliqué en étant seul, le projet était une réelle source de motivation qui devait voir le jour. Il a donc fallu tout repenser, se le réapproprier et, ainsi, repartir sur de nouvelles bases.
- Le manque de crédibilité a été résolu, en partie, grâce à l'encadrement par l'incubateur. Cela démontre, au plus grand nombre, le fondement du projet et la réelle envie de le concrétiser. De plus, les différentes rencontres avec l'ensemble des parties prenantes permettent de comprendre l'environnement de l'activité.

Améliorations futures possibles :

- Premièrement, les moyens de distribution pourraient être diversifiés. L'idéal serait, en effet, une boutique/laboratoire. La production serait réalisée en arrière-boutique mais visible grâce à une vitre séparant le laboratoire de la boutique, dans une logique d’entière transparence. La boutique se présenterait à l'image des boulangeries où le but est d’entrer et d’acheter son produit préparé sur place ou encore, la possibilité de faire de la livraison à domicile. Ceci permettrait d'élargir la distribution et donc d'augmenter l'accessibilité.
- La seconde se trouve dans une offre de découpe à la demande : vous commandez X Kg de Y légumes découpés sous la forme désirée. Ceci permettrait de rendre l'offre de produits locaux au plus proche des besoins des consommateurs.
- Enfin, intégrer des invendus locaux dans la découpe pourrait compléter la logique du projet mais semble, dans un premier temps, trop contraignant sur le plan logistique.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Les facteurs de réussite d'un tel projet se situent au niveau de l'accessibilité des produits, de la relation créée avec les producteurs et de la confiance que le consommateur donnera à Illico Cuistot.
D'après un groupe de réflexion (réalisé auprès de 10 personnes extérieures au projet et aux profils variés), le critère principal qui ressort lors de l'achat alimentaire est la confiance que l'on accorde au producteur, à la marque, au nom, etc... Il est donc très important d'être transparent sur le projet et de créer un lien avec les consommateurs. Si la qualité des produits est primordiale dans le bon déroulé du projet, la confiance accordée à Illico Cuistot sera le facteur déterminant son avenir.
- Pour transposer ce projet, il faut donc de l'envie, des connaissances, mais surtout de la passion pour l'ensemble du domaine de l'agro-alimentaire.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Les producteurs et les consommateurs recherchent, de plus en plus, à revenir aux circuits courts. Cependant, si les agriculteurs désirent réaliser de la vente directe ils sont obligés d’apprendre un second métier, celui de commerçant, et d’en exercer deux à la fois. Cela n’est pas viable à long terme car la charge de travail est bien trop élevée pour être réalisée par une seule partie prenante. Si les circuits-courts sont au cœur des envies sociétales, elles n’ont, pour l’instant, pas encore trouvé de solution optimale pour être généralisables.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche