Logo Association à Vocation d’Exploitation d’un café Culturel (AVEC)

Grand Bouillon, un café culturel à Aubervilliers pour retrouver du lien social en milieu urbain

Résumé : L’Association à Vocation d’Exploitation d’un café Culturel (AVEC) a ouvert son propre café au sein de la ville d’Aubervilliers. Ici, sont organisés des ateliers artistiques et culturels, de partage de savoir, de débats d’idées, etc. La consommation y est responsable. Tout cela dans le but d’offrir un lieu vivant et convivial à tous et principalement aux femmes et aux jeunes.

Partager cette fiche

Programme

Organisme(s)

  • Association à Vocation d’Exploitation d’un café Culturel (AVEC)
  • 21 Rue Trevet
  • 93300 Aubervilliers
  • https://twitter.com/GrandBouillon
  • Salariés : 2
  • Bénévoles : 15
  • Adhérents : 35
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  23/08/2014
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Culture, Coopération

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Aubervilliers)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Audoux Marie , « Grand Bouillon, un café culturel à Aubervilliers pour retrouver du lien social en milieu urbain », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Le projet de l’Association à Vocation d’Exploitation d’un café Culturel (AVEC) émane de Marie Audoux-Paugoy (la fondatrice), dont l’installation à Aubervilliers en 2009 coïncide avec une recherche qu’elle a menée durant 2 ans au Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) sur les cafés culturels pluridisciplinaires. Partageant le constat avec de nombreux habitants, élus et acteurs locaux rencontrés que la présence des femmes s’avérait marginale ou malvenue dans les cafés au sein d’Aubervilliers, elle a souhaité s’impliquer dans l’animation d’un lieu, ouvert à tous et notamment aux femmes et aux jeunes.

Objectifs du programme

Le projet de café social et culturel vise à offrir à tous un espace public de sociabilité, afin de contribuer à l’évolution de la ville d’Aubervilliers vers davantage de mixité sociale et d’ouverture culturelle. Les objectifs secondaires sont :
- la découverte artistique par une programmation régulière d’événements pluridisciplinaires
- l’animation culturelle à travers une offre variée d’ateliers et d’actions culturelles
- la promotion d’une consommation responsable
- le débat d’idées

Actions mises en oeuvre

- Actions initiées, animées et encadrées par AVEC :
- "Avec du fil" : initiation mensuelle à la couture main et machine et à la personnalisation de vêtements (adolescents et adultes) animée par Eve Epain et Christelle Sitruk et encadrée par Jean-Marc Denglos, bénévoles de l’association
- "Kling & Dong" : atelier hebdomadaire d’éveil musical (enfants de 3 à 6 ans), animé par Rébecca Hasson, musicienne professionnelle, intervenante rémunérée par l’association
- "Avec 24 images" : projection mensuelle de documentaires et de films d’animation (jeunes et / ou adultes), animée par Julien Bonet, bénévole de l’association
- "Viva l’Agora" : rencontre-débat autour de questions sociétales et d’initiatives citoyennes, organisées par AVEC en collaboration avec d’autres collectifs ou associations locales
- "L’Œil enclin" : vernissage et exposition mensuels d’artistes d’ici et d’ailleurs de toutes disciplines
- "A côté des Mots" : temps de rencontre mensuelle avec des auteurs, en partenariat avec la libraire Les Mots Passants
- Grâce à une prospection fouillée et une veille permanente, l’espace café observe une politique tarifaire adaptée à la sociologie de la ville et à sensibiliser le public sur une consommation responsable (produits artisanaux, locaux, fermiers, conçus dans le respect de l’Homme et de l’environnement).

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Le public est majoritairement composé d’albertivillariens. Le café culturel draine cependant également des habitants des communes limitrophes (Saint-Denis, Stains, Pantin, Paris).
- Depuis son implantation au 2 ter rue du Moutier, Grand Bouillon a accueilli, en un mois, près de 1 500 personnes.

Originalité du programme

La multidisciplinarité du programme a permis d’agir sur différents fronts : l’économique et les consommations "alternatives", l’accès à la culture et aux loisirs, la participation citoyenne, le développement des idées, etc.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Mairie d’Aubervilliers, Communauté d’agglomération Plaine Commune, Maison des Initiatives économiques locales (MIEL), Maison de quartier Emile Dubois-Maladrerie, Centre d’art "Les Laboratoires d’Aubervilliers", la friche culturelle Villa Mais d’Ici, le cinéma d’art et d’essai "Le Studio", le collectif Place aux Femmes, l’association Osez le féminisme, le collectif Frères Poussière, Argile & Vin (caviste), la brasserie coopérative "Du Sutter", L’épicerie bio du 104, Guillaume Grenier (fromager).

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Difficile implication pérenne des partenaires, notamment des collectivités ou entités territoriales, pouvant entraîner une baisse de la mobilisation des membres associatifs
- La lenteur administrative et parfois la mauvaise coordination des services municipaux entre eux.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Le 4 octobre 2014, après 6 mois de réhabilitation d’une ancienne brasserie dont le fonds de commerce a été acquis par la municipalité, le café culturel s’est établi en centre-ville, au 2 ter rue du Moutier. L’association veille à la mixité de la clientèle (notamment la présence des femmes et des personnes issues de l’immigration) et à élargir et fidéliser les différents publics qui fréquentent l’établissement.

Améliorations futures possibles :

Eventuelle mutation à terme de l’association en Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) pour accroître l’implication des salariés, des bénéficiaires et des partenaires dans le projet

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Le programme est unique à Aubervilliers : création et animation d’un lieu de sociabilité accessible à tous, sans aucune discrimination (âge, sexe, culture), dans une ville où règne un fort communautarisme et où les femmes s’avèrent le plus souvent exclues de la fréquentation des cafés
- La politique tarifaire étudiée et appliquée en fonction de la sociologie de la ville et de ses habitants
- La sensibilisation du public à une consommation responsable
- Le partage d’expérience permettra un possible essaimage
- Tout programme dépendant de son contexte d’inscription (sociologique, géographique, politique, humain, etc.), il sera nécessaire de réaliser une étude approfondie des lieux et du public, avant sa mise en œuvre
- Une méthodologie de projet peut être dégagée.

Pour en savoir plus

Article de l'Humanité: http://www.humanite.fr/un-savant-bouillon-de-culture-aubervilliers-556260


Partager cette fiche
Télécharger la fiche