Logo CEESE – Université Libre de Bruxelles

Falcoop : recherche-action participative pour l’implantation du supermarché coopératif BEES Coop à Bruxelles

Résumé : Falcoop est une initiative de recherche-action lancée fin 2015 et portée par le Centre d’Études Économiques et Sociales de l’Environnement (CEESE) de l’Université Libre de Bruxelles et le supermarché coopératif BEES Coop à Bruxelles pour venir en appui au projet BEES Coop, supermarché coopératif à but non-lucratif. Falcoop organise des activités de sensibilisation à l’alimentation durable et de qualité pour les habitants du quartier de BEES coop (Schaerbeek), et a pour mission de faire connaître et de permettre le développement du supermarché coopératif au niveau local.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Novembre 2015
  • Lieu de réalisation : Schaerbeek (commune de Bruxelles)
  • Budget : 532684 €
  • Origine et spécificités du financement : 532684 sur trois ans. Appel à projets Co-Create 2015, Innoviris (Institut bruxellois pour la Recherche et l’Innovation)

Organisme(s)

  • CEESE – Université Libre de Bruxelles
  • 44 Avenue Jeanne
  • 1050 Bruxelles
  • Salariés : 3
  • Bénévoles : 10
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  12/05/2017
Appréciation(s) du comité : Innovant ! Programme récent - doit faire ses preuves
Solution(s) : Agriculture et alimentation Démocratie et bonne gouvernance Education
Pays :  Belgique
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Académique, Institut de recherche
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Éducation, Formation, Coopération, Alimentation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Closson Catherine , « Falcoop : recherche-action participative pour l’implantation du supermarché coopératif BEES Coop à Bruxelles », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

L’initiative Falcoop répond au besoin de BEES Coop de comprendre comment encourager la mixité sociale sur la durée au sein des coopérateurs du supermarché. Falcoop souhaite également mieux définir comment favoriser l’accès à l’alimentation durable et de qualité au plus grand nombre, et affiner la compréhension des déterminants aux comportements alimentaires afin d’inciter à l’adaptation des alternatives de distribution en alimentation durable.

Objectifs du programme

- Falcoop est une recherche-action participative qui intervient en appui à l’initiative de BEES coop. Son objectif principal est de consolider l’implantation de ce supermarché coopératif dans son environnement social. Ainsi, ce projet souhaite s’adresser à un public représentatif de la mixité urbaine bruxelloise, souvent moins familiarisé au concept de l’alimentation durable.
- Il s'agit également est de faire découvrir l’alimentation durable et le projet BEES Coop à un public plus large au sein des quartiers où le supermarché est implanté, et connaître les attentes et les habitudes alimentaires des habitants du quartier pour permettre à BEES Coop de mieux s’adapter.

Actions mises en oeuvre

La recherche-action est menée auprès d’habitants du quartier d’implantation du supermarché BEES Coop (Schaerbeek, Bruxelles), dans le but, à terme, que ceux-ci deviennent de nouveaux coopérateurs. Pour cela, Falcoop collabore avec des acteurs socioculturels du quartier (maisons médicales, associations d’alphabétisation et d’éducation permanente, foyers pour séniors, écoles, etc.) et propose une douzaine de cycles d’animations gratuits sur l’alimentation. Falcoop a notamment organisé des ateliers de lecture d’étiquettes, des dégustations à l’aveugle, des visites de producteurs et des visites du supermarché BEES Coop. Des activités sont également menées pour faire parler les publics de leur alimentation via des photolangages, etc. L’initiative mène en parallèle des entretiens individuels sur les habitudes et les achats alimentaires des participants et des coopérateurs de BEES Coop.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Il est encore tôt pour évaluer les résultats de Falcoop, dont les cycles d’activité n’ont commencé qu’à l’automne 2016 - la première année ayant été principalement consacrée à l’établissement d’un réseau avec les acteurs socio-culturels du quartier Les premiers résultats ne seront disponibles qu’à l’automne 2017. Cependant, Falcoop a de manière générale été très bien accueillie par les acteurs locaux et les habitants du quartier jusqu’à présent.

Originalité du programme

- Le programme qui intervient en appui à une initiative déjà existante (BEES Coop) pour renforcer son implantation et adapter son modèle au contexte local.
- Ce projet n’entre pas dans le cadre classique des projets d’aide alimentaire et d’alimentation durable, n’étant ni un organisme de production, de transformation ou de distribution. Son impact se traduit en termes de communication et d’« empowerment » des populations des quartiers concernés.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Ce projet de recherche-action participative est porté par le CEESE de l’Université Libre de Bruxelles et le supermarché coopératif BEES Coop. Dès son lancement, Falcoop a bénéficié de la mise en place d’une collaboration avec la Cellule Mixité Sociale de BEES coop.
- Par ailleurs, l’équipe de trois chercheurs a mis l’accent sur une coopération avec des acteurs partenaires au niveau local (maisons médicales ou de repos, maisons des jeunes ou de quartier, associations sociales, Commune, Centre public d’aide social, etc.), qui permettent d’assurer le relais vers des publics qu’ils connaissent bien et dont ils ont la confiance. Aujourd’hui, Falcoop travaille en partenariat avec une quinzaine d’acteurs locaux.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

L’ouverture du supermarché BEES Coop a été reportée à plusieurs reprises (il devrait ouvrir ses portes en septembre 2017). Cela complique la mobilisation des publics et il est difficile pour l’équipe Falcoop de leur faire découvrir un projet qui n’est pas encore concret: l’initiative redoute un essoufflement de l’investissement des habitants du quartier.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Les cycles d’animation Falcoop ont été reportés de plusieurs mois pour se rapprocher de l’ouverture du magasin. En principe, les dernières activités des cycles déjà entamés pourront se dérouler dans les locaux de BEES Coop.
- Tous les cycles d’activité n’ont pas encore été lancés de front. Huit cycles sont en cours au printemps 2017 et quatre cycles seront lancés à l’automne 2017 ; cela permettra de bénéficier du supermarché ouvert et des enseignements des cycles déjà menés.
- BEES Coop a ouvert un point de vente provisoire, le BEES Labo Market, qui permet de faire découvrir l’initiative et de tester des aspects clés (produits proposés, étiquetage, etc.).

Améliorations futures possibles :

Des entretiens individuels avec des participants aux cycles d’animation et des coopérateurs BEES Coop sont également prévus, pour enrichir les matériaux de la recherche, au-delà des ateliers de groupe organisés jusqu’à présent.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Objectifs communs aux deux partenaires (centre de recherche et supermarché coopératif)
- Inscription du projet dans un temps long (trois ans)
- Fort intérêt des acteurs de terrain et des publics pour le thème de l’alimentation
- Équipe très polyvalente (4 personnes)
- Qualité de communication entre toutes les parties prenantes

Pour en savoir plus

http://cocreate-bruxsel.be/rubrique8.html


Partager cette fiche
Télécharger la fiche