Logo Eco CO2

Expérimentation et mise en place d’un nouveau savoir-faire : Coach en Maîtrise De l’Energie.

Résumé : La lutte contre la précarité énergétique est complexe car c’est un problème transversal, qui concerne des domaines habituellement cloisonnés. Maîtriser ce sujet demande donc une véritable « expertise ». Eco CO2, une start-up fondée par un ancien salarié d’EDF, a repris une expérimentation d’EDF pour généraliser la transmission d’un savoir-faire consacré à la précarité énergétique.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Janvier 2006 (EDF), octobre 2009 (Eco CO2)
  • Lieu de réalisation : Allier, Ile de France
  • Budget : 150000 €
  • Télécharger l’annexe n°1

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  07/07/2014
Appréciation(s) du comité : A généraliser !
Solution(s) : Précarité énergétique
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Entreprise
  • Bénéficiaires :  Professionnels
  • Domaine(s) :  Énergie, Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité énergétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Allard Jacques , « Expérimentation et mise en place d’un nouveau savoir-faire : Coach en Maîtrise De l’Energie. », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

L’offre de formation actuellement proposée par Eco CO2 est née d’une expérimentation menée en 2006-2007 par EDF, dans le département de l’Allier, en partenariat avec le Conseil Général. L’expérimentation visait à instaurer la possibilité de mener des actions de prévention au sein de l’outil curatif qu’est le FSL (Fonds de Solidarité au Logement), en permettant à des familles de se faire accompagner et aider lors de leur première demande d’aide au FSL.

Objectifs du programme

L’objectif général de l’expérimentation d’EDF était d’évaluer la pertinence de former des professionnels de l’action sociale aux thématiques de la maîtrise de l’énergie, ainsi que le potentiel de généralisation et les conditions d’exportabilité d’actions similaires. De façon plus spécifique, l’expérimentation avait pour objectif d’accompagner de façon personnalisée 10 familles demandeuses d’aide au FSL pour mesurer l’impact de la pédagogie et de la sensibilisation sur leur consommation d’énergie.

Aujourd’hui, la formation « Coach en Maitrise de l’Energie » d’Eco CO2 a pour objectif de sensibiliser et former les travailleurs sociaux des CCAS, les conseillers en Economie Sociale et Familiale en France métropolitaine aux questions de l’énergie dans une optique de prévention.

Actions mises en oeuvre

Face à l’absence de perspective de pérennisation ou de généralisation de l’expérimentation, malgré ses bons résultats, une start-up s’est fondée afin de reprendre les actions mises en œuvre et de les poursuivre, notamment la transmission d’un « savoir-faire précarité énergétique » aux professionnels de l’action sociale grâce à une formation :
- Rappel du contexte général (énergies fossiles et énergies renouvelables, gaz à effet de serre, changement climatique, engagements européens : la règle des trois 20)
- Le rôle et les actions du coach en énergie, la démarche Eco CO2 : sensibiliser, évaluer, agir, mesurer
- Les actions de sensibilisation : présentation des outils ludiques (cartes Watty™, jeu T'es au courant ?™)
- Prise en main et utilisation des outils de la mallette du coach (thermomètre, débitmètre, aérateurs…)
- Les outils d’évaluation informatiques (le diagnostic comportemental, le diagnostic électrique, le diagnostic eau, l'e-DPE)
- L'établissement du plan d’actions
- Les mesures : relevé d'index, comparaison avec des consommations standard
- Prise en main et utilisation du jeu T'es au courant ?™ et mise en situation d'animation d'une partie de jeu

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Si Eco CO2 a voulu poursuivre les activités initiées par l’expérimentation menée par EDF et le CG, c’est parce que les résultats de celle-ci étaient assez concluants : 10 familles suivies, retour chiffré pour 6 familles, consommation d’énergie en baisse de 15% à 74%, 40% en moyenne. Économies financières entre 22 et 56 euros par mois, jusqu’à 683 euros par an. Sur les 4 familles qui avaient déjà fait une demande au FSL, aucune n’a réitéré de demande l’année suivante.
Eco CO2 est aujourd’hui organisme de formation et a développé son activité de sensibilisation au-delà de la précarité énergétique, notamment avec le programme Watty à l’école, labellisé par le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie. Plus de 3000 enfants et/ou foyers ont été touchés par ses actions.

Originalité du programme

Ce programme est un bel exemple de la façon dont une expérimentation peut se généraliser et se pérenniser. De plus, il est original est innovant par les outils qu’il emploie, notamment le jeu de société T’es au courant. Le caractère innovant d’un tel outil s’observe dans la réticence qu’ont les travailleurs sociaux au premier abord à investir du temps dans un « jeu » dans lequel ils ne voient pas de solution immédiate aux problèmes urgents qu’ils ont à traiter, mais qui s’avère ensuite être un excellent moyen de sensibilisation, à même d’éviter l’apparition de nouveaux problèmes urgents.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

L’expérimentation a été faite dans le cadre d’un partenariat entre EDF, le Conseil Général de l’Allier, le FSL, les travailleurs sociaux, et Edelia, une filiale d’EDF qui a fourni les dispositifs de suivi de consommation.
Coach en Maîtrise de l’Energie : la mise en œuvre des supports pour la formation et du jeu de société se fait avec l’appui d’une jeune créatrice de chez Rose&Vert

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Difficulté dans la poursuite et l’évaluation de l’expérimentation, dues à des changements internes et organisationnels à EDF, qui ont nui à la régularité du suivi.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Création de la société Eco CO2.

Améliorations futures possibles :

Faire connaître le jeu et les actions de formation, par exemple en les intégrant dans le dispositif du programme « SLIME »porté par le Comité de Liaison Energies Renouvelables (CLER).

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Création d’une start-up, structure plus souple et plus à même de poursuivre une action spécifique une fois que celle-ci s’est révélée efficace
- Qualité de communication et d’empathie du Coach énergie
- Utilisation du jeu de société « T’es au courant ». Il en ressort que c’est un excellent outil pour sensibiliser sans stigmatiser car le jeu permet de dédramatiser et égayer une thématique peu attractive. Le jeu a aujourd’hui été industrialisé et mis en vente en raison du succès qu’il rencontrait.

Pour en savoir plus

Formation Coach en maîtrise de l’énergie :
http://ecoco2.com/info/formation_coach_en_maitrise_de_l_energie.php

Jeu de société T’es au courant :
http://www.tesaucourant.com/fr/la-boutique/Produit/17/1/boutique-tes-au-courant/le-jeu-tes-au-courantnbsp.html


Partager cette fiche
Télécharger la fiche