Logo La Rose des Vents

Expérimentation d’accompagnement vers le logement des populations de campements illicites et bidonvilles, par La Rose des Vents en Seine-et-Marne

Résumé : La Rose des Vents propose un projet expérimental d’accompagnement des populations des campements illicites et bidonvilles, afin d’assurer des conditions de mise à l’abri décentes aux familles délogées par les procédures d’évacuation des campements.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : novembre 2014
  • Lieu de réalisation : Seine-et-Marne
  • Budget : 100000 €
  • Origine et spécificités du financement : DIHAL Délégation Interministérielle à l’Hébergement et au Logement

Organisme(s)

  • La Rose des Vents
  • 400 Chemin de Crécy
  • 77100 Mareuil-lès-Meaux
  • Salariés : 196
  • Bénévoles : 0
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  07/05/2015
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration ! Programme récent - doit faire ses preuves
Solution(s) : Coordination des actions Logement Santé
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population bidonvilles
  • Domaine(s) :  Logement

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Fikuart Evelyne , « Expérimentation d’accompagnement vers le logement des populations de campements illicites et bidonvilles, par La Rose des Vents en Seine-et-Marne », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Le gouvernement a fixé en août 2012 un nouveau cadre d’anticipation et d’accompagnement des opérations de démantèlements de campements illicites, dans lesquels vivent majoritairement des ressortissants européens roumains et bulgares. Cette circulaire a réaffirmé la nécessité de procéder aux évacuations des campements illicites, suite à des décisions de justice ou quand la situation sanitaire ou de sécurité l’exige, tout en veillant à l’anticipation des évacuations des campements et à l’accès au droit commun des personnes qui y habitent. Cette mission d’anticipation et d'accompagnement des évacuations de campements illicites a été confiée au DIHAL (Délégation Interministérielle à l’Hébergement et à l’Accès au Logement). Elle consiste à apporter un appui méthodologique aux services de l’Etat dans les territoire et à coordonner cette action. Dans le cadre de cette mission, le DIHAL pilote des instances de concertation, avec les administrations centrales concernées d’une part et les associations et acteurs de terrain d’autre part, et anime un réseau de correspondants départementaux désignés par les préfets.

Objectifs du programme

- Définir des modalités de concertation locale avec les élus et les associations, s’assurer que des solutions de mise à l’abri, d’hébergement et/ou de logement sont proposées aux familles
- Assurer une veille sur l’évolution de la situation des campements
- Lutter contre les éventuelles discriminations exercées contre les personnes des campements
- Mettre en place un dispositif de pilotage et de coordination interministérielle des acteurs locaux autour du préfet

Actions mises en oeuvre

La finalité du projet est d’accompagner les personnes vers le logement de droit commun en créant un service spécifique proposant un accompagnement social individualisé et de qualité jusqu’à ce qu’une solution pérenne adaptée soit trouvée. Et ce, entre autres, pour éviter un retour vers un nouveau campement. Pour ce faire, notre action démarre dans les campements dès que leur implantation est portée à notre connaissance, avant qu’une procédure en justice ne soit entamée en vue de leur évacuation. L’intervention démarre par une première évaluation de chaque situation. Les familles demandeuses d’accompagnement et d’insertion se verront, si elles le désirent, proposer un hébergement ou une mise à l’abri à l’hôtel avec un accompagnement social adapté à leur situation. Cet accompagnement social sera poursuivi pour les familles qui ne sont pas encore prêtes à quitter le campement mais désirant entamer la procédure.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Expérimentation en cours. Un bilan sera réalisé en novembre 2015. Des indicateurs sont prévus à cet effet.

Originalité du programme

L’originalité consiste dans le fait que les publics sont rencontrés en amont des évacuations sur les sites (campements illicites), ils sont donc rassurés par la possibilité qui leur est donnée d’accéder à une mise à l’abri, à une évaluation de leur situation et à une possibilité d’insertion grâce à un accompagnement adapté.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- ROMEUROPE, collectif de soutien qui sert de relais entre les familles
- SAMIB (Suivi et Accompagnement des Ménages Issus des Bidonvilles), avec capacités de traduction de la langue
- La Croix-Rouge, pour le transport des ménages vers les lieux de mise à l’abri ou d’hébergement
- AVIH : Réseau Ville Hôpital pour l’accès aux soins
- Autres acteurs du logement, Pôle emploi....

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Le nombre d’anticipations et d’évacuations étant très important : cela concerne actuellement 500 personnes.
- Un seul poste de travailleur social est dédié à cette action, ce qui n’est pas suffisant.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Des réunions régulières de régulation ont lieu entre La Rose des Vent et la préfecture ainsi que la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale).

Améliorations futures possibles :

Répondre à nouveau aux demandes de subventions et appels à projet pour développer l’équipe SAMIB.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

A ce stade de l'expérimentation, les facteurs de réussite ne sont pas encore identifiables.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche