Logo Espoir 18

Espoir 18 contre l’errance des jeunes

Résumé : Depuis 2002, le groupe d’associations Espoir 18 crée des actions à dimension éducative dans le 18e arrondissement de Paris, adaptées aux besoins des jeunes (6-25 ans) pour prévenir la délinquance, favoriser la réussite scolaire et l’insertion professionnelle. Les différentes activités proposées (culturelles, sportives, voyages éducatifs, chantiers internationaux…) sont construite avec la participation active des jeunes.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2002
  • Lieu de réalisation : 18ème arrondissement de Paris
  • Budget : 1600000 €
  • Origine et spécificités du financement : Hybridation des fonds publics, privés et d’autofinancement

Organisme(s)

  • Espoir 18
  • 44 rue Léon
  • 75018 Paris
  • Salariés : 30
  • Bénévoles : 150
  • Adhérents : 2000
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  02/01/2017
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Adolescents, Population urbaine, Minorités, Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Loisirs, Sports, Éducation, Formation, Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Disle Jerôme , « Espoir 18 contre l’errance des jeunes », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Entre 1994 et 2002, quelques acteurs du milieu associatif du 18ème arrondissement de Paris mènent des actions culturelles et sportives dans le quartier de la Chapelle. Ils constatent que les jeunes sont souvent désemparés à la sortie des centres de loisir, ne se retrouvant que trop peu dans les propositions des structures jeunesse, cela pouvant les conduire à l’errance, aux difficultés scolaires, voire à la délinquance. En 2002, Espoir 18, un groupe de 4 associations réparties dans le 18e (L’Asso, le Lieu d’Accueil Innovant, la Salle, et la Villa), propose de répondre à ce problème par des actions culturelles et sportives, en travaillant en collaboration avec les maisons de la jeunesse du quartier, en s’appuyant sur les besoins et les envies des jeunes.

Objectifs du programme

- Insérer ou Réinsérer les jeunes (6-25 ans) du 18e arrondissement de Paris
- Favoriser la réussite scolaire et contribuer à la prévention de la délinquance

Actions mises en oeuvre

Les jeunes bénéficiaires font partie des comités d’élaboration des projets et sont ainsi des acteurs majeurs au sein des associations.

Actions menées à Espoir 18 :
REUSSITE SCOLAIRE : Accueil de jeunes pour goûters pédagogiques, aide aux devoirs, remise à niveau…
LOISIRS EDUCATIFS : Amener les familles à s’investir dans la vie de l’association au travers de différentes activités : Projection de films, activités cuisine…
ATELIERS ARTISTIQUES : Ateliers de dessin, de découverte muséale, de musique, concerts, de théâtre, de photo pour permettre aux enfants de sortir des enseignements traditionnels en explorant et valorisant leur créativité.
INSERTION : Création de projets répondant directement à la demande des jeunes :
* un projet intitulé « Passeports pour l'insertion professionnelle : Permis B et BAFA » dans lequel les jeunes inscrits peuvent passer le permis et le BAFA à moindre coût.
* un projet « Echange intergénérationnel » pour des jeunes filles et jeunes garçons âgés de 16 à 18 ans, projet qui s'est concrétisé par la mise en place d'un séjour artistique au Maroc pendant les vacances pascales de 2015.

- L’association propose aussi des chantiers à l’étranger et activités Sportives.
- Espoir 18 réalise également des travaux pour valoriser les talents du 18ème.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Entre 2002 et 2015 :
- passage d’une structure associative à 4 structures associatives
- passage de 50 à 2 000 usagers
- passage de 0 à 30 salariés
- 250 jeunes mobiles chaque année en France et dans le monde
- 25 chantiers de solidarité internationale en Afrique
- Les jeunes qui ont participé aux activités d’Espoir 18 s’engagent ensuite au sein de l’association comme bénévoles ou salariés.

Originalité du programme

- Implication des jeunes dans la conception des activités pour être au plus près de leurs besoins et contribuer à leur responsabilisation. Cela donne aussi une dimension éducative à chaque projet mené.
- L’association met également une assistante sociale qui est à la disposition des jeunes. Elle est joignable au Lieu d’Accueil Innovant (LAI 18).

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Partenariat avec les pouvoirs publics : l’Etat, le Département, la Mairie de Paris et la CAF
- Convention pluriannuelle avec la Direction de la Politique de la Vile et la Direction de la Jeunesse et Sport
- Partenariat avec un fonds de dotation Un Pied devant l’Autre
- Partenariat avec des associations comme Entr’aide ou ADOS.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Difficulté pour pérenniser les financements
- Concurrence avec des associations portant des projets similaires ; nécessité de mieux répartir les activités localement
- Difficulté croissante de gestion : le passage d’une équipe entièrement bénévole à l’emploi de salarié complique la gestion des ressources humaines.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Recherche de nouveaux partenaires, notamment européens et sollicitation de nouveaux financements de la part des pouvoirs publics.
- Ouverture à d’autres publics et adaptation pour capter certaines catégories de population : auparavant tournée exclusivement vers les jeunes, l’association s’ouvre désormais aussi aux familles de ces jeunes afin de les accompagner.
- Concernant la gestion de l’association, de nouvelles divisions professionnelles sont adoptées au sein d’une équipe pluridisciplinaire, mélangeant salariés et bénévoles.

Améliorations futures possibles :

- Pérenniser le travail de l’association, d’assurer un suivi en continu des jeunes sur le long terme.
- Développer des conventions pluriannuelles avec la Mairie.
- Développer les activités de l’association à d’autres arrondissements de la ville et à l’échelle nationale

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Une proximité géographique avec le terrain : se rendre où se trouvent les jeunes en errance
- S’adapter aux nouveaux besoins et nouvelles demandes des jeunes en permanence : adapter les horaires, les types d’activités…
- La « pair-émulation » : s’appuyer sur le fait que chacun apprend de l’autre, et que l’échange permanent est une vraie richesse et est source d’enseignement
- Espoir 18 travaille également avec un cabinet d’audit extérieur pour évaluer ses nouvelles initiatives.

Pour en savoir plus

Brochure d’Espoir 18
http://unpiedevantlautre.com/nos-projets/espoir-18


Partager cette fiche
Télécharger la fiche