Logo Restos du Coeur

Du Jardin du Cœur aux Restos : une initiative tremplin pour l'insertion professionnelle dans la région lilloise

Résumé : Depuis 2005, le Jardin d'Insertion de Villeneuve d'Ascq (commune de la métropole lilloise) anime un chantier d'insertion, basé sur les activités de maraîchage, dont la production est récupérée pour l'aide alimentaire des Restos du Coeur.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2005
  • Lieu de réalisation : Métropole Lilloise
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Dons

Organisme(s)

  • Restos du Coeur
  • 101 rue de Charles Castermant
  • 59150 Wattrelos
  • Salariés : 13
  • Bénévoles : 1777
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/08/2015
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration ! Description du programme incomplète
Solution(s) : Agriculture et alimentation Economie solidaire Emploi
Pays :  France, Mayotte
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Chômeurs, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Travail, Éducation, Formation, Aide alimentaire

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Lille)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : DUHEM Christian , « Du Jardin du Cœur aux Restos : une initiative tremplin pour l'insertion professionnelle dans la région lilloise », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Le dispositif, Jardin d'insertion, est né au sein de l'antenne parisienne des Restos du Cœur pour développer sa branche d'insertion professionnelle. Depuis, cette initiative s'est essaimée dans les autres délégations des Restos du cœurs : en 2014, 126 jardins sont recensés au niveau national. Dans la métropole Lilloise, l'antenne de la commune de Villeneuve d'Ascq met en oeuvre ce dispositif.

Objectifs du programme

- Permettre aux bénéficiaires d’accéder à un emploi durable à court et moyen terme, un contrat de professionnalisation, une formation qualifiante
- Redonner de la confiance et un rythme de vie adéquat pour toute recherche professionnelle

Actions mises en oeuvre

- Des allocataires du RSA sont orientées par leur référent social vers ce dispositif.
- Travail sous forme de contrats aidés, 26 h par semaine, renouvelable pendant une durée maximum de deux ans
- Mission : s'occuper de toutes les activités de maraîchage, jardinage et culture
- Un encadrant technique est en permanence sur place afin de suivre leur travail, leurs progrès, de donner des conseils et des instructions.
- Le jardin fonctionne toute l'année.
- Annexé à d'autres dispositifs portant sur les métiers de la cuisine (employant 10 personnes environ) et sur le site de l'entrepôt des Restos du Cœur fonctionnant avec 20 salariés. Les produits cultivés dans le jardin, sont donnés au service Cuisine, et utilisés pour la distribution de soupes durant les maraudes.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 2014 : 6 personnes travaillent sur le jardin.
- Réduction du nombre de bénéficiaires de ce programme due à la réduction de la parcelle allouée par la municipalité
- Chaque année, environ 1/10ème des personnes bénéficiaires de ce programme retrouve un emploi.
- Le public présent est souvent âgé de plus de 50 ans.
- Diversification des sources d'approvisionnement

Originalité du programme

N/C

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Pôle Emploi, Eaux du Nord (financement de la construction de deux chalets), Conseil Général, municipalité de Villeneuve d'Ascq

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Baisse des subventions dans le domaine de l’insertion professionnelle ce qui a eu pour conséquence l’arrêt de cours proposés en parallèle.
- Ne connaît pas le parcours antérieurs des personnes en réinsertion professionnelle.
- Législation des contrats aidés changeante (notamment sur leur durée)
- Trouver un emploi au sein du monde du travail « classique » peut être difficile pour les bénéficiaires du programme.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Réunion entre tous les jardins d'insertion de la Région Nord-Pas-de-Calais
- Un Partenariat avec le service « espaces verts » de la mairie de Villeneuve d'Ascq a été créé, qui embauche à l'essai, certains bénéficiaires du programme.

Améliorations futures possibles :

- Actuellement en contact avec la municipalité afin d'élargir le terrain
- Être en relation avec le référent RSA du bénéficiaire, afin de connaître son parcours et ses difficultés antérieures

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Instaurer une relation de confiance entre l'encadrant technique et les personnes en réinsertion
- Respecter les bénéficiaires, les comprendre tout en posant des limites strictes pour les préparer au monde professionnel
- Être présent pour leur promulguer des conseils
- Motiver les bénéficiaires

Partager cette fiche
Télécharger la fiche