Logo Gomis Stéphanie

Du champ à nos assiettes

Résumé : Je suis en cours de création d'une ferme pédagogique itinérante en ville. 3 piliers la composent, dont l'un ne sera mis en place que dans 1 an : sensibilisation à la consommation responsable pour ados, production légumière en milieu scolaire, animaux de la ferme.

lauréat Candidat au Prix des Femmes Marjolaine 2014

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2014
  • Lieu de réalisation : Grand Quevilly
  • Budget : N/C

Organisme(s)

  • Gomis Stéphanie
  • 2 rue charles pranard
  • 76120 Grand Quevilly
  • Salariés : N/C
  • Bénévoles : N/C

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  10/10/2014 00:00
Solution(s) : Agriculture et alimentation Education Environnement
Pays :  France, Pays de la Loire
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Particulier(s)
  • Bénéficiaires :  Adolescents
  • Domaine(s) :  Alimentation, Environnement, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Gomis Stéphanie , « Du champ à nos assiettes », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Pendant une dizaine d'années j'ai été animatrice socio-professionnelle pour enfants puis adolescents. Je me suis reconvertie suite à un bilan de compétences à la production légumière biologique grâce à une formation agricole en alternance. Ayant voulu regrouper les 2 compétences ainsi que ma passion de cuisiner, la création d'une ferme pédagogique itinérante m'est venue à l'esprit comme une évidence.
L'association dont je suis présidente (Association pour le Maintien d'une Agriculture paysanne - AMAP QUEVILLY) a commencé un partenariat avec le service jeunesse de la ville de Grand Quevilly ; celui-ci ayant plu, la direction m'a proposée d'approfondir la collaboration, de façon durable. C'était l'occasion de me lancer : je suis autoentrepreneur (en parallèle de mon congé parental à mi-temps). Mon contrat à mi-temps dans une ferme se termine ; il m'a permis de consolider mes connaissances en production légumière biologique, et j'y ai appris le travail d'élevage des poules pondeuses.

Objectifs du programme

Objectifs du volet 1 sensibilisation à la consommation responsable pour ados (volet mis en place depuis mai 2014) :
- responsable de soi, tenter de mieux s'alimenter pour être en meilleure santé
- responsable de l'économie locale, tenter de privilégier les producteurs locaux
- responsable de l'environnement, tenter de protéger la planète en privilégiant les circuits courts.
Objectifs du volet 2 production légumière en ville (volet qui démarrera en septembre 2014) :
- favoriser la connaissance des légumes chez les élèves en les cultivant, en apprenant l'histoire des légumes, en découvrant les légumes d'ailleurs.
Objectifs du volet 3 animaux de la ferme en ville (volet prévu fin 2015) :
- favoriser la connaissance des animaux en les faisant entrer dans les cours d'écoles, crèches etc.

Actions mises en oeuvre

Seules les actions du volet 1 ont été mises en oeuvre (contrat de prestations avec la ville de Grand Quevilly) :
- buffet pédagogique, transmettre les clés d'une cuisine équilibrée en réalisant le buffet d'un concert avec les jeunes
- concours culinaire, transmettre les principes d'achat en filière courte (Amap, cueillette à la ferme, etc)
- soupe solidaire, sensibiliser au gaspillage alimentaire.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- En moyenne 6 jeunes touchés par atelier
- Les jeunes ont pris plaisir à découvrir le monde des circuits courts
- Ils sont sensibles à l'engagement citoyen
- Ils ont été nombreux à reproduire chez eux les recettes expérimentées en atelier
- Ils ont pris plaisir à découvrir, cuisiner, goûter des légumes autrement que d'habitude ou totalement méconnus
- Ils ont saisi l'impact de l'achat hors saison
- Ils ont pu comparer les produits frais et les produits transformés.

Originalité du programme

Mon programme est original car intéresser l'ado et l'enfant (issu d'un milieu urbain) au légume relève d'un vrai challenge ! Surtout que là, il s'agit de le rendre acteur.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- ville de Grand Quevilly
- réseau des AMAP de Haute Normandie
- AMAP Quevilly
- producteurs locaux

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Les délais sont longs pour décrocher des contrats avec la ville.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Anticiper !

Améliorations futures possibles :

Les collectivités peuvent-elles être plus réactives face aux porteurs de projet ?

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Acteurs locaux sensibilisés au développement durable de manière générale
- Tenter de s'adapter aux dispositifs existants sur le territoire.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche