Logo Grenoble Alpes métropole

Dispositif « MurMur » de Grenoble-Alpes Métropole : favoriser la rénovation thermique des copropriétés

Résumé : Dans le cadre de son plan Air Climat, la Métropole de Grenoble a lancé, en 2010, un dispositif d’accompagnement et d’aides financières afin d’inciter les logements collectifs et les copropriétés construites entre 1945 et 1975 à engager des travaux de rénovation thermique. Ce programme, porté par une collectivité locale, vise à réduire les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre en priorité sur le secteur de l’habitat.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2010-2014
  • Lieu de réalisation : Agglomération Grenoble (49 co mmunes, 9 communes partenaires, 12 communes sur lesquelles des travaux
  • Budget : 10000000 €
  • Origine et spécificités du financement : près de 10 millions pour la métro, principal financeur, auquel s’ajoutent l’ANAH, ETAT (FART), communes de l’agglomération (9), fournisseurs d’énergie (GEG, EDF aux titres des CEE, CCIAG), ADEME, Région Rhône Alpes
  • Télécharger l’annexe n°1

Organisme(s)

  • Grenoble Alpes métropole
  • Immeuble le Forum, 3 Rue Malakoff
  • 38000 Grenoble
  • Salariés : 1000
  • Bénévoles : N/C
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  10/06/2015
Appréciation(s) du comité : Description du programme incomplète
Solution(s) : Précarité énergétique
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public
  • Bénéficiaires :  Population urbaine
  • Domaine(s) :  Urbanisme, Logement, Énergie

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Précarité énergétique »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Jouve Sarah , « Dispositif « MurMur » de Grenoble-Alpes Métropole : favoriser la rénovation thermique des copropriétés », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

En 2007, la ville de Grenoble a mis en place une OPATB (Opération Programmée d’Amélioration Thermique du Bâti), ensuite étendue au niveau intercommunal. Elle concernait quelques copropriétés et proposait des travaux d’isolation. Pour donner suite à ce programme de façon plus complète et en améliorer l’impact, le dispositif MurMur a été mis en place à l’échelle de l’agglomération.

Objectifs du programme

- Plus de 4000 logements logements ont voté un programme de travaux sur 5 ans (objectif initial de 5000 logements)
- Objectif technique : atteindre, après rénovation, la norme BBC (Bâtiment Basse Consommation), soit 96kwh/m².
- Public ciblé : Copropriétés construites entre 1945 et 1975, pour la plupart des « passoires thermiques », propriétaires occupants modestes.
- Inciter les habitants les plus modestes dans les copropriétés à accepter de voter les travaux en réduisant au maximum l’obstacle financier

Actions mises en oeuvre

- Campagne de communication : affiches, flyers, livrets explicatifs, forum… pour informer sur le dispositif. Mise en place d'un numéro unique, qui renvoyait vers l’ALEC de Grenoble, pour les ménages intéressés.
- Accompagnement assuré par le PACT de l’Isère et l’ALEC de Grenoble, en lien avec le syndic et le conseil syndical, pour répondre aux questions des habitants, accompagner dans le diagnostic thermique et la mise en œuvre des travaux. Réunions publiques pour informer les habitants et favoriser le vote des travaux. Conseil personnalisé depuis le début de la démarche jusqu’au chiffrage définitif des travaux.
- Trois bouquets de travaux proposés :
• Offre progressive : isolation de la façade
• Offre complète : isolation de toutes les parois (toiture, plancher bas, murs)
• Offre exemplaire : isolation de toutes les parois + menuiseries + ventilations
- Aides financières :
• Aides au syndicat : Grenoble-alpes Métropole, Ville de Grenoble, ADEME (uniquement pour les rénovations exemplaires)
• Aides individuelles : ANAH, FART, Grenoble-Alpes Métropole, communes, éco-prêts, crédits d’impôts développement durable, etc…
Effort considérable des collectivités pour obtenir un maillage d’aide le plus complet et le plus intéressant possible

Inscription dans le plan Climat. Copilotage entre le service Environnement (en relation avec l’ADEME) et le service Habitat de l’agglomération de Grenoble, soit 1 ETP + 1 référent par ville + 2 ETP pour l’ALEC + 2 ETP pour le PACT + 1 à 2 ETP pour les interlocuteurs ANAH.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Impacts quantitatifs :
- 4467 logements, soit 84 copropriétés, ont voté des travaux de réhabilitation thermique (10 progressives, 14 exemplaires, 60 complètes)
- Aides financières : en moyenne, 3000€ par logement versés par Alpes Métropoles, auxquels s’ajoutent des aides complémentaires pour 25% des propriétaires (couvrant jusqu’à 90% des travaux)
- Reste à charge pour les ménages : entre 1000€ pour les plus modestes et 11500€ pour les plus aisés.
- 176 copropriétés et 9650 logements ont bénéficié d’une information de l’ALEC grâce au numéro mis en place au démarrage du dispositif.
- Un public assez modeste : en moyenne 54,7% de propriétaires occupants dont 21 % de PO modestes et 32 % de PO très modestes (plafonds de ressources de l’Anah)

Impacts qualitatifs :
- Retours positifs des artisans et entreprises : évolution de la mentalité sur les travaux de rénovation thermique, développement de nouveaux marchés, amélioration de la formation, augmentation des opportunités de chantier

Originalité du programme

En France, aucune collectivité n’avait mené une opération d’une telle ampleur. Il s’agit d’un programme très particulier car très adapté au territoire de Grenoble, principalement constitué de copropriétés et notamment (60% du parc collectif).

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Remarque : Le partenariat développé est plus d’un point de vue financier, partenaires indiqués dans « programme »
Opérateurs : Guichet unique d’information, ALEC de Grenoble pour la partie technique, PACT Isère (38) pour l’accompagnement des ménages et des syndicats (marché de prestations pour le PACT Isère)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Evaluation des consommations d’énergie: beaucoup de chauffage individuel (en moyenne 55%), donc difficile d’évaluer les économies réalisées pour chaque ménage.
- Financements : difficultés avec les classes moyennes dont les revenus se situent à quelques centaines d’euros au-dessus des plafonds des aides, qui se retrouvent avec un fort reste à charge et des revenus relativement faibles
- Mobiliser les copropriétés : travail de longue haleine

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Non renseigné

Améliorations futures possibles :

Non renseigné

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Partenariat financier serré
- Pilotage et suivi en continu de la part de la collectivité locale
- Bon fonctionnement des opérateurs, travail en lien les uns avec les autres.

Pour en savoir plus

Annexe : Bilan de l'opération MurMur


Partager cette fiche
Télécharger la fiche