Logo Mairie du 15e arrondissement

Des baguettes en attente pour les associations parisiennes

Résumé : Depuis 2015, la Mairie du 15e arrondissement de Paris appuie le développement de l’opération « Baguette en attente ». Un élu démarche les boulangeries locales et les met en relation avec des associations qui redistribuent le pain à leurs bénéficiaires. Cette initiative citoyenne repose sur la générosité des habitants qui achètent une ou plusieurs baguettes en plus de la leur.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2015
  • Lieu de réalisation : 15e arrondissement de Paris
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Pas de financement

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  21/11/2016
Appréciation(s) du comité : Programme récent - doit faire ses preuves
Solution(s) : Agriculture et alimentation Coordination des actions
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Aide alimentaire

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Paris 15ème)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Esclapez Marc , « Des baguettes en attente pour les associations parisiennes », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

L’opération solidaire des « baguettes en attente » est inspirée des « cafés suspendus », tradition italienne d’avant-guerre. La première baguette en attente est mise en place en France en mai 2013 par un boulanger, Jean-Manuel Prime, dans deux villages du Puy-de-Dôme. Lors de l’hiver 2015-2016, un élu de la Mairie du 15e arrondissement de Paris, Marc Esclapez, a décidé de démarcher les boulangeries pour leur développer le concept sur ce territoire.

Objectifs du programme

Fournir des baguettes de pain aux associations locales pour leurs distributions alimentaires

Actions mises en oeuvre

- Le principe est simple : proposer aux clients d’une boulangerie d’acheter, en plus de leur commande, une ou plusieurs baguettes qui seront mises de côté (en « attente ») par le commerçant. Ce dernier prépare une fournée spéciale pour toutes les baguettes mises en attente. Il remet ce stock à des représentants des associations qui les redistribuent à leurs bénéficiaires.
- Des affichettes jaunes « don anonyme, geste solidaire » indiquent la participation des boulangeries à l’opération. Les commerçants proposent ensuite l’initiative aux clients.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Les résultats sont encore difficiles à donner étant donnée la jeunesse du projet ainsi que la difficulté du suivi.
- Une dizaine de boulangeries partenaires sur les 100 implantées dans l’arrondissement soit 10% des boulangeries de l’arrondissement.
- Visibilité médiatique (Le Parisien, 20 minutes…)

Originalité du programme

Contrairement à la majorité des « baguette en attente » où la personne en situation précaire vient récupérer son pain, le dispositif dans le 15e fonctionne par la mise en relation des boulangeries et des associations. Les associations partenaires se chargent de récupérer les dons chez le boulanger et de les distribuer à leurs bénéficiaires. Cela permet de convaincre plus facilement les boulangers de participer à l’opération.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Associations du 15e arrondissement
- 10 boulangeries partenaires

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Peu de temps après sa mise en place, le modèle a dû être repensé car certains maraudeurs recevaient déjà des dons de sandwichs de la part d’autres partenaires.
- Démarchage des boulangeries par l’élu qui manque de temps pour développer le réseau des boulangeries partenaires

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Proposer un partenariat associations/boulangeries pour redistribuer les baguettes non plus lors de maraudes mais directement dans les locaux des associations du quartier

Améliorations futures possibles :

- Etendre l’action à d’autres boulangeries et associations

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Adaptation du concept au contexte local
- Logistique entièrement gérée par les associations
- Rôle d’intermédiaire de la Mairie : démarchage des boulangeries et mise en relation avec les associations partenaires
- La boulangerie gère librement sa production : elle met le prix des baguettes de côté pour ou préparer une nouvelle fournée
- Mise en place du projet facilitée par la dimension de proximité entre les associations, les commerçants et les habitants

Partager cette fiche
Télécharger la fiche