Logo Debout

Debout : Les solutions pour vivre mieux

Résumé : Debout est un magazine non-stigmatisant d’informations accessibles et pratiques, de conseils, d’astuces et de témoignages inspirants, sur tous les sujets du quotidien, pour agir de façon autonome et pour comprendre ses droits. Cet outil est aussi utilisé par les acteurs sociaux dans leurs accompagnements pour favoriser l’insertion.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Septembre 2014
  • Lieu de réalisation : France
  • Budget : 380000 €
  • Origine et spécificités du financement : Partenariats éditoriaux, mécénat financier ou en nature, publicités, subventions publiques (services de l’État et collectivités territoriales), ressources propres de l’association
  • Télécharger l’annexe n°1
  • Télécharger l’annexe n°2

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  26/10/2015
Appréciation(s) du comité : Innovant ! Source d’inspiration !
Solution(s) : Démocratie et bonne gouvernance Exclusion et isolement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Professionnels, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Participation citoyenne, Droits fondamentaux, Budget, Biens essentiels

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : du Chatellier Violaine , « Debout : Les solutions pour vivre mieux », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

L'information pratique est essentielle à toute démarche d’insertion et de cohésion sociale. Elle doit donc être accessible (lisible, attrayante, là où on en a besoin, et gratuite).
Comprendre ses droits, mieux gérer ses dépenses, savoir comment chercher un emploi, créer sa propre activité professionnelle, se loger, bien manger, faire des économies d'énergie, se cultiver, se divertir, prendre soin de soi à moindre coût… De l’information accessible, que l’on s’approprie facilement, et que l’on peut, de façon autonome, immédiatement utiliser dans son quotidien pour faire face à ses difficultés et améliorer ses conditions de vie.
Pour faire face à la complexité administrative, à la difficulté de repérer et d’obtenir des informations adaptées, et aux besoins des acteurs du social et de la solidarité pour mieux aider les publics qu’ils accueillent, debout est un magazine trimestriel et qualitatif de 64 pages, vecteur d’insertion et de cohésion sociale.

Objectifs du programme

- apporter un outil d’accompagnement aux acteurs du social et de la solidarité pour les soutenir dans leur mission auprès des publics qu’ils accueillent ;
- proposer des solutions aux millions de personnes qui font face à des difficultés financières, sociales, personnelles ou familiales, pour leur permettre d’en sortir ;
- permettre l’essaimage des initiatives sociales et solidaires locales qui sont mises en lumière au fil des pages du magazine,
- valoriser l’engagement des grandes enseignes (les partenaires de l’association Debout) auprès de ces publics.

Actions mises en oeuvre

- 2013/2014 : Etudes et travaux menés avec chaque partie prenante du projet (lecteurs, associations, entreprises/fondations, institutions publiques et médias). Définition d’une charte éditoriale. Mise en place d’une équipe complète de rédaction et d’iconographie. Parution d’un numéro 0 co-construit et testé auprès des publics visés. Développement du dispositif de diffusion.
- Septembre 2014 : Parution du N°1 de debout
- Mai 2015 : obtention d’un numéro de commission paritaire de presse (CPPAP) au titre du régime dérogatoire « Grandes causes »
- Septembre 2016 : Parution du N°8 de debout
- Depuis Juin 2016 : En complément du papier (indispensable dans le cadre d’un échange entre les aidants et les aidés), études et développement d’une gamme d’outils numériques à impact social (pour les aidants d’une part, et pour les aidés d’autre part) avec la même vision : privilégier l’humain (même sur internet), créer des contenus pratiques, lisibles, attrayants et immédiatement utilisables dans le quotidien de chacun pour l’améliorer. Cette évolution est indispensable pour faire face à la digitalisation des aides et au besoin d’acculturation numérique des publics cibles de debout.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 8 numéros parus
- 130 000 exemplaires distribués par numéro gratuitement, de la main à la main pour favoriser le dialogue entre les aidants et les aidés et le lien social = près de 500 000 lecteurs compte-tenu du taux de circulation du magazine
- un réseau de 3 000 distributeurs, acteurs du social et de la solidarité : associations caritatives, centres sociaux, missions locales, Caf, mairies (CCAS), bailleurs sociaux, etc., répartis sur tout le territoire. Elargissement en cours du réseau de distribution.
- un dispositif d’abonnement (simple ou solidaire)
- des enquêtes de lectorat, de perception et d’usage auprès des lecteurs et des distributeurs. Résultats très encourageants démontrant que debout est clairement un vecteur et un outil d’insertion (cf. annexe). Des axes de progression en cours de développement.

Originalité du programme

Le magazine debout est original et unique tant par son contenu (tous les domaines du quotidien sur un seul support), que par sa qualité (maquette utilisant les codes usuels de la presse magazine et papier de qualité), et son mode de diffusion (de la main à la main via les salariés et bénévoles des associations ou les travailleurs sociaux qui accompagnent au quotidien les publics ciblés). Ce média est un outil d’insertion unique à la disposition des aidants (qui s’en servent au quotidien pour mieux accompagner leurs publics) comme des aidés (qui, grâce à debout, deviennent autonomes pour faire face à leur difficultés et améliorer leur quotidien).

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Partenariats éditoriaux
- Mécénat financier ou en nature
- Publicités (dans le cadre d’une charte éthique de publicité)
- Subventions publiques (services de l’État et collectivités territoriales)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Gestion de la croissance : le développement très rapide de l’association impose des ressources et des recrutements que l’association n’a pas encore les moyens de prendre en charge.
- Carences au niveau du système d’information et de gestion des données. L’association connaissant un rapide développement, elle doit automatiser un certain nombre de fonctionnalités (commandes de magazines, dons, abonnements…).
- Positionnement : il n’est pas toujours facile de faire comprendre qu’un média peut être solidaire (outil d’insertion), et appartenir à la fois au secteur de la presse et au domaine de l’intérêt général.
- Coût de la fiscalité : les factures de papier et d’impression représentent la majeure partie des charges de l’association. La TVA (non récupérable pour l’association) pèse lourdement sur le budget.
- debout est un magazine national. Or l’information est souvent locale.
- debout a été conçu en co-création avec toutes ses parties prenantes. Il faut poursuivre et favoriser notamment la co-construction de l’information.
otamment la co-construction de l’information.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Mise en place d’une offre claire et précise de partenariats et mécénats
- Ouverture à la publicité (dans le cadre d’une charte éthique)
- Stabilisation du volume de tirage (quitte à ne pas servir toutes les demandes)
- Mise en place d’un système d’information et de gestion des données de l’association
- Réflexion et refonte du positionnement et de la stratégie de l’association Debout
- Développement d’un réseau de journalistes et de photographes locaux

Améliorations futures possibles :

- Révision en cours du modèle économique : le magazine devient payant (0,50 €) pour les distributeurs et reste gratuit pour les lecteurs finaux
- Mise en œuvre d’une stratégie de développement sur le digital
- Elargissement du Conseil d’administration aux 5 parties prenantes (lecteurs, entreprises/fondations, associations, Etat/institutions publiques, et médias)
- Développement de rencontres avec les 5 parties prenantes au niveau des régions (sur le modèle du « diner debout » organisé lors du lancement.)
- Réflexion en cours sur la mise en place d’une structure réunissant l’ensemble des acteurs du social et de la solidarité (les distributeurs) pour porter le projet.
- Recrutement pour renforcer l’équipe structurelle

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Son positionnement unique : magazine de qualité, outil d’insertion, adressé à une population précise (deux cibles : les aidants et les aidés), une charte éditoriale revue régulièrement pour répondre au mieux aux attentes des lecteurs (co-construction du magazine avec les parties prenantes), une information accessible et adaptée, gratuité du magazine pour le lecteur final
- Son modèle de distribution : via les acteurs du social et de la solidarité, relais de proximité, pour favoriser les échanges et conserver le lien social

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Des travaux de recherche sur le traitement de l’information (contenu, forme…). Comment doit-elle être traitée pour favoriser son appropriation par le lecteur et le passage à l’acte ? Des études pour montrer que l’information est vecteur d’insertion. Des mesures d’impacts (lecture/action).

Pour en savoir plus

Partager cette fiche
Télécharger la fiche