Logo Coopérative de solidarité Artisans Paysans

Coopérative de solidarité des artisans paysans (Québec)

Résumé : Quatre jeunes paysans passionnés allient leurs connaissances et compétences respectives pour l’épanouissement d'une ferme maraîchère biologique diversifiée, à dimension sociale. Soutenue et gérée à la fois par ses membres travailleurs, utilisateurs et de soutien, la coopérative tisse, jour après jour, des liens solides avec sa communauté. Tel l'arbre qui s'enracine, elle offrira généreusement son abondance de fruits.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : Janvier 2015
  • Lieu de réalisation : Saguenay-Lac-Saint-Jean (Chicoutimi)
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Prêts, subvention du CLD, part des membres travailleurs, ventes de paniers ASC, ventes externes, marché fermier à la ferme

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  13/11/2015
Appréciation(s) du comité : A généraliser !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Développement territorial Economie solidaire Environnement
Pays :  Canada
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Coopérative
  • Bénéficiaires :  Universel, Population urbaine, Population rurale
  • Domaine(s) :  Environnement, Éducation, Formation, Alimentation, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (Québec)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Dion Pierre Soleil , « Coopérative de solidarité des artisans paysans (Québec) », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

La coopérative est née à l’initiative de quatre jeunes du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui avaient de l’expérience en agriculture et qui désiraient se consacrer à un modèle agricole et agroalimentaire à leur image. Ils désiraient créer une agriculture à échelle humaine, communautaire, respectueuse des principes de l’agroécologie et de la souveraineté alimentaire. Le modèle coopératif a été choisi, car il s'accordait avec ces valeurs.

Objectifs du programme

La coopérative les artisans paysans visent à favoriser:
• La souveraineté alimentaire
• La responsabilité sociale et écologique de l’agriculture
• L'agroécologie
• L'initiative communautaire et la prise en charge des communautés

Actions mises en oeuvre

- Maraîchage diversifié (35 variétés de légumes)
- Distributions durant la saison estivale
- Nombreux événements à la ferme (fête multiculturelle, fête des récoltes en octobre, cafés philo l’hiver, formation technique et politique agroalimentaire
- Mise en place d'un marché fermier organisé tous les samedis durant la saison estivale

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

La coopérative peut compter sur un réseau de 100 abonnés paniers (2 formats) – 1,5KG à 3KG (25$) 2,5 à 5 kg. 35 $) pour 15 semaines. La coopérative est le premier marché fermier en importance au Saguenay avec 12 producteurs et possède deux points de livraison pour ses produits, soient à la ferme et dans l'arrondissement de Jonquière à Ville Saguenay.

Originalité du programme

La coopérative est le premier marché fermier au Saguenay. Ses employés sont issus de programme de réinsertion sociale et peuvent repartir chaque semaine avec des paniers de nourriture gratuits. La coopérative joue également un rôle d'éducation citoyenne en organisation des «Café philo» mensuel où sont projetés des documentaires sur des sujets variés (égalité des genres, droit de l'agroalimentaire, critique du modèle économique capitaliste etc.).

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

• Festival Virage Ste-Rose du Nord : dons de légumes pendant 2 jours
• Café cambio, coop des mains tissées, clinique de chiropratique Jacques Laroche, Bizz épicerie santé, Le Soleil Levant épicerie santé, Centre de solidarité internationale, Sous-bois salle culturelle, Fermes Solidar

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

• Ne pas avoir obtenu de financement dans le cadre du programme de la Financière agricole du Québec;
• Les sommes importantes à débourser par Artisans paysans pour les cotisations obligatoires (Union des producteurs agricoles (UPA) et Union paysanne);
• La structure des systèmes de la gestion de l’offre et des plans conjoints (requiert que le producteur ait un minimum d’animaux);
• Les instigateurs des Artisans paysans estiment qu’ils ne se sentent pas écoutés et qu’ils n’ont pas assez d'opportunités pour se faire entendre au sein de l’UPA.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Pour répondre aux défis, les instigateurs ont:
• Créé un système totalement local (communautaire, local, entraide, etc.)
• Fait preuve d’autonomie (formation continue, application et tests à la ferme)

Améliorations futures possibles :

- Diversification de la production (35 pantes légumières, petits fruits, forêt nourricière)
- Développement d'une activité de production animale
- Consolider le marché fermier, le marché solidaire, installer un frigidaire libre-service
- Développer le marché solidaire et le frigidaire libre-service

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Travail acharné des membres et le soutien apporté (main-d’œuvre, plan d’affaires, mise en marché)
- Soutien financier du Centre local de développement (CLD)
- Apport de l’union paysanne

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

- Monopole du l’Union des Producteurs Agricoles (UPA) pour passer de fermes nourricières à conventionnelles
- Souveraineté alimentaire
- Agro-écologie (volet social)

Partager cette fiche
Télécharger la fiche