Logo Collectif Deuxième ACte

Collectif Deuxième Acte : des boutiques éphémères pour mettre en valeur le travail de 6 associations grenobloises

Résumé : Le Collectif Deuxième Acte réunit six associations qui ont pour point commun d’être des structures d’insertion par l’emploi via une activité de collecte et de valorisation d’objets en fin d’usage. Le Collectif organise des ventes éphémères de leurs plus belles pièces pour attirer un nouveau public en créant une offre exceptionnelle.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Grenoble
  • Budget : 60000 €
  • Origine et spécificités du financement : Financement de départ par des bailleurs, puis autofinancement grâce aux ventes

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  03/11/2014
Solution(s) : Coordination des actions Emploi
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Professionnels
  • Domaine(s) :  Coopération

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Grenoble)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Pinet Laurent , « Collectif Deuxième Acte : des boutiques éphémères pour mettre en valeur le travail de 6 associations grenobloises », **Journal RESOLIS** (2014)

Origines et contexte du programme

Le collectif Deuxième Acte est né de l’initiative de 6 associations, dont Ulisse et la Régie de Quartier de Villeneuve, exerçant toutes une activité historique de collecte et de valorisation des objets en fin d’usage. Avant la création du collectif, ces associations avaient eu l’occasion de travailler ensemble autour d’un projet visant à obtenir des locaux spécifiques (stockage, ateliers de réparation et de customisation, salles pédagogiques, boutique) et collectifs dans une déchetterie. Le projet ayant été abandonné, elles ont désiré continuer à travailler ensemble et à unir leurs compétences au sein du collectif Deuxième Acte.

Objectifs du programme

- Complémentarité
• 4 compétences : collecter, trier et valoriser des objets en fin d’usage ; sensibiliser le grand public
• Renforcer le faire-ensemble et la coopération pour sortir de l’isolement et renforcer la pérennité des structures
- Communication : offrir une vitrine au caractère exceptionnel aux associations partenaires pour atteindre un nouveau public et une nouvelle clientèle
- Insertion :
• permettre aux personnes en insertion de compléter leur parcours en créant des passerelles entre les différentes structures du collectif
• Enrichir les offres de qualification en offrant la possibilité de se former aux compétences de vente

Actions mises en oeuvre

- Création de la marque « Deuxième Acte »
- Organisation de ventes éphémères lors d’évènements exceptionnels :
• Salon Naturissima de Grenoble
• Marché de Noël solidaire de Grenoble
• 12 mai – 12 juin 2014 : ouverture d’une boutique éphémère dans le centre-ville de Grenoble
- Mise en valeur des plus beaux produits, à forte valeur ajoutée
- Partage des bénéfices : chaque association récupère la part de chiffre d’affaire issue des produits qu’elle a apporté
- Création d’un kit de communication et d’un « stand modulable » (qui inclut le matériel marketing et la logistique) : outils « clés en main » qui permettent de reproduire, généraliser et dupliquer l’activité du Collectif Deuxième à d’autres lieux de vente en limitant au maximum l’effort organisationnel

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Effet de communication et de publicité plus important que prévu, mais inégal selon les associations : certains membres ont constaté une hausse de leur chiffre d’affaire proportionnelle au chiffre d’affaire enregistré lors des ventes.
- Ventes :
• Au 24 février 2014, chiffre d’affaire de 17 000€ de vente en 9 jours de salon (12 000€ en vente directe et 5000€ de commande)
• constat que certains produits marchent très bien alors que d’autres produits ne se vendent pas sans une prestation efficace de vente et de conseils
- Insertion : Si l’on considère que la vente est l’aboutissement d’une chaîne de travail qui va de la collecte à l’acte de vente, en passant par le tri, la fabrication ou la transformation, effectuée par les 6 entreprises d’insertion, alors ce sont les 110 postes en insertion qui sont impactés.

Originalité du programme

Il est rare d’avoir des coopérations entre un nombre si important de structures (6). Travailler à plusieurs pose de nouvelles problématiques de méthodologie de travail et de leadership. La mutualisation des moyens et des compétences a permis de lever des fonds rapidement et de créer une marque collective qui se différencie de l’individualité des structures.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Six structures partenaires :
- Grenoble Solidarité (Ulisse) : http://www.ulisse38.com/
- L’Arche aux jouets et Actibois (Amafi) : www.amafi38.com
- Les Ateliers de Marianne : http://lesateliersmarianne.fr/
- Repérages : http://www.reperagesvelo.org/
- Solidura : http://solidariteenfance.fr/
- La Régie de Quartier de Villeneuve
Partenaires financiers (pour le démarrage du programme) :
- Ville de Grenoble
- Grenoble Alpes Métropoles
- Conseil Général de l’Isère
- Région Rhône Alpes
Partenariats avec les lieux de ventes.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Méthodes et process différents selon les associations, difficile d’harmoniser toute en respectant la diversité et les particularités

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Embauche d’un prestataire neutre pour la coordination, la communication et la création d’une méthodologie spécifique au travail de vente exceptionnelle en collectif pour pouvoir à terme être autonome et répéter les événements
- Mise en place d’un leadership d’une association en particulier, accepté et légitime pour tous

Améliorations futures possibles :

- Professionnalisation dans la vente : Améliorer les prestations et les compétences en vente des salariés en insertion des différentes structures pour améliorer le chiffre d’affaire et l’offre de formation
• Projet d’amélioration : avoir 1 salarié formé et 1 salarié en formation pour les prochaines ventes
- Répartition des responsabilités : remettre en responsabilité toutes les structures pour entrer dans une dynamique pleinement collective et de participation de chacun (leadership tournant)

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Avoir un leadership clairement énoncé et accepté, pour être pilote et coordinateur des actions de façon transparente et légitime
- Soutien des acteurs publics pour qui il est plus facile de s’adresser à une structure collective qu’à plusieurs petites structures

Pour en savoir plus

Naturissima 2013
http://www.youtube.com/watch?v=Rx-aqeV2Rpw
http://www.lebonplan.org/economiefinances/85-economie/1250-deuxieme-acte-a-naturissima-paroles-dacteurs

Baobab 2013
http://www.alpesolidaires.org/mediatheque/metromag-un-noel-responsable-et-solidaire-avec-les-ressourceries


Partager cette fiche
Télécharger la fiche