Logo Alliance pour l’éducation

Co-construire localement la réussite des jeunes avec l’Alliance pour l’éducation

Résumé : L’association Alliance pour l’éducation propose un programme préventif à destination de collégiens en difficulté scolaire. Depuis 2013, ce dispositif de 3 ans et sa gouvernance s’inscrivent dans un processus collectif auquel prennent part localement Éducation nationale, mécènes membres, associations et familles.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2013
  • Lieu de réalisation : Ile-de-France
  • Budget : 500000 €
  • Origine et spécificités du financement : Financements privés (fondation ADP, fondation RATP, Fondation SNCF, Fondation CNP Assurances, Safran, Imerys, Fondation Manpower S’accomplir, Fondation Deloitte, Fondation HSBC, Fondation France Télévisions, Fondation Total, Groupe Caisse des dépôts) et f

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  19/04/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Coordination des actions Culture, sport et loisirs Exclusion et isolement
Pays :  France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Fondation, Entreprise, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Adolescents
  • Domaine(s) :  Loisirs, Sports, Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire »

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Piccinin Laurence , « Co-construire localement la réussite des jeunes avec l’Alliance pour l’éducation », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Chaque année, près de 100 000 jeunes sortent du système scolaire français sans diplôme ou qualification (Ministère de l’Education nationale, 2016). Fin 2012, plusieurs mécènes, impulsés par l’Admical et aidés d’experts (Jean-Michel Blanquer et Alain Bentolila), co-créent un programme de lutte contre l’échec scolaire sur l’essentiel du cycle collège : Alliance pour l’éducation. Ce dispositif engage de multiples ressources locales.

Objectifs du programme

- Remobiliser les collégiens en risque de décrochage scolaire
- Préciser leur parcours individuel d’orientation
- Rapprocher les familles de l’école
- Stimuler la synergie entre les différents acteurs des territoires

Actions mises en oeuvre

Un accompagnement à plusieurs niveaux est proposé dans 11 territoires d’Ile-de-France (Cergy, Argenteuil, Goussainville, Sarcelles, Nanterre, Saint-Ouen, Ivry-sur-Seine, Villeneuve-Saint-Georges, Orly, Bagnolet et Melun).
- Programme individuel complet pour 8 à 12 jeunes en risque ou voie de décrochage par collège et par niveau (5ème, 4ème et 3ème), identifiés par les équipes éducatives, sur 3 ans :
- 20 à 25 séances hebdomadaires par an de 1 à 3 heures de tutorat dédiées à la remobilisation scolaire, au bien-être (concentration/relaxation/organisation) et à l’aide à l’orientation
- Sorties/séjours en équipe dédiées à la découverte de l’environnement et au respect des autres : 1 journée en
forêt en 5ème, un séjour d’une semaine de détente et ouverture au monde en 4ème, un séjour de 3 jours de
préparation à la réussite du Brevet en 3ème et une sortie culturelle familiale par an
- Rencontres régulières avec les familles pour les aider à mieux s’engager dans le parcours de leur enfant : 3
« Ateliers Parole aux parents » par an
- Découverte de l’entreprise : 1 visite d’entreprise par an et stage 3ème dans une entreprise de L’Alliance
- Post-parcours : 2 journées d’olympiades et de rencontres avec des professionnels en 2nd
- Programmes classes (pour toutes les classes volontaires et classes des élèves accompagnés individuellement) : 6
séances autour des « soft skills » animées par un duo collaborateur d’entreprise et professeur.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Programme individuel : 250 jeunes concernés par an
- Programme liens collège-entreprise : 3 000 jeunes concernés par an
- 2013-2016 : près de 300 collégiens accompagnés de façon rapprochée et 3 600 collégiens encouragés à préciser
leur parcours individuels d’orientation dans le cadre d’interventions collectives dans les classes
- Résultats de la 1ère cohorte de 24 élèves de 3ème sortis du dispositif en juin 2016 : 71 % d’entre eux ont
obtenu leur brevet et 96 % ont obtenu une affectation en lycée général et technologique ou lycée professionnel
- 2016-2017 : Engagement de 101 professeurs et 56 collaborateurs dans les classes
- Echanges et développement de nouvelles pratiques entre acteurs de L’Alliance
- Montée en compétences de petites associations sur des territoires

Originalité du programme

L’Alliance pour l’éducation est le 1er programme pluri-acteurs, rassemblant mécènes, associations de terrain,
familles et équipes pédagogiques des collèges. Sa force repose sur la co-construction de ses outils et de ses
animations, selon une approche territoriale.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Composition de L’Alliance :
- 12 entreprises : Fondation ADP, Fondation RATP, Fondation SNCF, Fondation CNP Assurances, Safran, Imerys,
Fondation Manpower S’accomplir, Fondation Deloitte, Fondation HSBC, Fondation France Télévisions, Fondation
Total et Groupe Caisse des dépôts
- 12 collèges de l’éducation prioritaire : La Justice à Cergy, Monet et Ariane à Argenteuil, Montaigne à
Goussainville, Jean Lurçat à Sarcelles, Jean Perrin à Nanterre, Michelet à Saint-Ouen, Molière à Ivry-sur-Seine,
Roland Garros à Villeneuve-Saint-Georges, Robert Desnos à Orly, Travail-Langevin à Bagnolet et Brossolette à
Melun.
- 9 associations : Accueil et culture, AFEV, Arc-en-ciel, Entraide Scolaire Amicale, Espoir Cfdj, Eurêka, Proxité,
Socrate et Le Valdocco

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Le contexte un peu compliqué lié à la mise en oeuvre de la réforme des collèges a retardé la mobilisation des
équipes éducatives.
- La temporalité entre les acteurs engagés est très différente.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Convention avec les collèges qui désignent un référent au sein de leur équipe éducative
- Accompagnement et coordination par les équipes de L’Alliance

Améliorations futures possibles :

- Mise à jour annuelle du programme des animations dans les classes dans le cadre des objectifs du Parcours
Avenir
- Développement de nouvelles actions numériques à destination des bénéficiaires
- Septembre 2017, lancement de pilotes dans de nouveaux territoires : Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine et
Centre-Val de Loire

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Outillage commun dans tous les collèges : le programme est construit autour des bénéficiaires
- Suivi de longue durée des jeunes
- Réseau territorial et très bonne connaissance des parties prenantes et relation de confiance
- Instances de co-construction qui se réunissent régulièrement :
> Commissions d’orientation, composées des représentants des divers acteurs du programme (mécènes, équipe
opérationnelle, associations et collèges), de personnes externes de profils variés (personnalités qualifiées et
praticiens selon les sujets examinés) et conseil le conseil d’administration
> Comités de suivi inter-associatifs composés des représentants de toutes les associations partenaires et destinés
à définir les freins et les leviers identifiés sur les territoires, et à partager pratiques et outils jugés efficaces pour
améliorer l'accompagnement des jeunes et de leurs familles.
- Une Journée annuelle Ecole-entreprise qui rassemble toutes les parties prenantes du projet
- Valorisation de toutes les compétences transverses et les savoir-être des jeunes, en particulier leur confiance
en eux et leurs interactions avec les autres
- Rencontres de « role models » et témoignages inspirants de profils diversifiés

Références bibliographiques

RAPPORTS
- La lutte conte l'absentéisme et le décrochage scolaires, Mission permanente de la politique de la prévention de
la délinquance, 2011
- MARCHARD, Luc. Les manquements à l'obligation scolaire. Ministère de la famille. Ministère de la jeunesse, de
l'éducation nationale et de la recherche. Ministère de l'enseignement scolaire, Jan 2003
- La ligue de l’Enseignement, Comment lutter contre le décrochage scolaire, 2012
- MEN - Rapport IGEN - IGAENR : Les établissements de réinsertion scolaire : bilan et perspectives, 2012
OUVRAGES
- BENTOLILA Alain, Le Verbe contre la barbarie, 2007
- BENTOLILA Alain, Parle à ceux que tu n'aimes pas. Le défi de Babel, 2010
- BERNARD Pierre-Yves, Le décrochage scolaire
- BLAYA, Catherine, Décrochages scolaires : l’école en difficulté
- GLASMAN, Dominique. La déscolarisation
- GLASMAN Dominique, Le décrochage scolaire : une question sociale et institutionnelle
- BLOCH Marie-Cécile, GERDE Bernard, (dir.), Les lycéens décrocheurs : de l'impasse aux chemins de traverse, 1998
- MILLET Mathias, THIN Daniel, Ruptures scolaires. L'école à l'épreuve de la question Sociale, 2005
- TABIB Hibat, DOLLÉ Nathalie, Fil continu : une pédagogie de l'espoir pour les collégiens décrocheurs, 2010

Pour en savoir plus

- Vidéo de présentation de notre action : https://youtu.be/UuYgoOP_hTg
- Vidéo de suivi post-parcours qui propose le regard de jeunes passés en seconde sur le soutien apporté par
L’Alliance après 3 ans de programme au collège : https://vimeo.com/201016650
- Compte Twitter : https://twitter.com/AllianceEduc


Partager cette fiche
Télécharger la fiche