Logo Terre de Liens

Association Terre de Liens Île-de-France: favoriser des initiatives collectives d’acquisition et de gestion du foncier et du bâti

Résumé : Terre de Liens est une organisation centrée sur les problématiques de l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural. Terre de Liens Ile-de-France est une association qui mobilise les citoyens autour d’actions concrètes afin de préserver les terres agricoles et de faciliter l’installation d’agriculteurs et agricultrices aux pratiques respectueuses de l’environnement et créatrices de lien social.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2011
  • Lieu de réalisation : Ile-de-France
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Financement public (Région Ile-de-France, Agence de l'Eau, Département de Seine et Marne, Mairie de Paris, Fonds pour le Développement de la Vie Associative) et adhésions

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  24/02/2017
Appréciation(s) du comité : A généraliser !
Solution(s) : Agriculture et alimentation Coordination des actions Environnement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Population rurale, Agriculteurs
  • Domaine(s) :  Coopération, Changement climatique, Biens essentiels, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Sourice Lucie , « Association Terre de Liens Île-de-France: favoriser des initiatives collectives d’acquisition et de gestion du foncier et du bâti », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Terre de Liens a été créée face à la disparition progressive des terres agricoles, au processus d’urbanisation croissant en France et à la difficulté des paysans pour accéder aux terres en milieu rural. L’association est née dans la Drôme à partir de la convergence de plusieurs mouvements liant l’éducation populaire, l’agriculture biologique et biodynamique, la finance éthique, l’économie solidaire et le développement rural. Terre de liens Ile-de-France entend défendre les valeurs du mouvement en tenant compte des spécificités de la région Ile-de-France.

Objectifs du programme

Les objectifs du programme visent à :
- Favoriser l’installation d’agriculteurs en les accompagnant dans leurs démarches d’installation et particulièrement dans la recherche de terres,
- Sensibiliser les décideurs locaux,
- Mobiliser les citoyens sur les enjeux liés au foncier agricole en leur donnant les moyens d’action,
- Agir pour un rapprochement entre les milieux ruraux et urbains en créant des liens privilégiés entre les agriculteurs et les franciliens.

Actions mises en oeuvre

- Accompagnement des porteurs de projets à l’installation agricole
- Accompagnement des collectivités et des structures dans leur réflexion sur le développement d'une agriculture biologique sur leur territoire ;
- Diffusion, parmi les collectivités territoriales, d’un guide national Terre de liens répertoriant les outils disponibles pour préserver le foncier dans leurs communes.
- Sensibilisation des citoyens à la préservation des terres agricoles grâce à des interventions bénévoles dans une démarche d’éducation populaire
- Formations Terre de liens, dispensées par des intervenants compétents sur un sujet, ouvertes aux adhérents et aux bénévoles.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Association nationale reconnue d’utilité publique en 2013 ;
- Bonne capacité de collecte, plus de mille donateurs issus du territoire Ile de France (dons à la Fondation nationale de Terre de liens) ;
- Achat de 6 fermes en Île-de-France ;
- Succès et accroissement du nombre de formations par an, de 6 formations en 2012 quand le programme a commencé, à 20 en 2016 ;
- Convention entre Terre de liens et des collectivités d’Île-de-France (Cergy-Pontoise, Cœur d’Essonne)

Originalité du programme

- Introduction des initiatives originales de Terre de liens dans la région de Île de France ;
- Agriculture comme un enjeu de la société, plus de 20 formations dispensées chaque année ;
- Partenariat avec Espace de test pour les paysans (Les champs des possibles) en grandeur nature pour la promotion de nouvelles techniques d’activité agrobiologiques;
- Démarche de veille foncière par les citoyens.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Opérationnels : Réseau des Amap ( Associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) , groupement d’agriculteurs biologiques (GAB), Les champs des possibles (Couveuse d’activités agricoles et rurales)
- Autres partenaires : Safer (les sociétés d’aménagement foncier et établissement rural), Parcs de réserves naturelles régionaux, la NEF…

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Financement public mis en péril avec l’arrivée de la nouvelle administration de la région (grande dépendance au financement public et danger des changements politiques).
- Lenteur dans les processus et difficulté de prioriser les actions dues au faible nombre de salariés (trois en 2017) ;
- Besoin de structurer davantage le réseau pour gagner en efficacité ;
- Difficulté à décrocher un premier contact avec les élus.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Capacité des bénévoles à mettre en œuvre des tâches de sensibilisation, notamment avec des groupes locaux de bénévoles réguliers et suivis par l’association ;
- Utilisation des compétences particulières des bénévoles (dessin, photographie).

Améliorations futures possibles :

- Possibilité de faire davantage appel aux bénévoles, par exemple dans la gestion des réseaux sociaux, dans l’accueil des porteurs de projet ou dans le suivi environnemental des fermes;
- Développer l’action de Terre de Liens concernant les enjeux liés à l’eau et l’agriculture, en partenariat avec l’Agence de l’eau et Eau de Paris.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Utilisation du réseaux de bénévoles divisés en groupes locaux pour des démarches de sensibilisation dans toute la région.

Idée de sujet(s) de recherche fondamentale ou appliquée, utile(s) pour le présent programme :

Des travaux sur l’habitat paysan et la démarche de veille foncière.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche