Logo Association Espaces

Association Espaces : entretenir l’espace urbain et revenir vers l’emploi

Résumé : L’association Espaces est une association de loi 1901. Crée en 1994, l’association propose des emplois d’insertion pour des personnes en difficulté afin de réaliser des chantiers d’aménagement et d’entretien écologiques de sites urbains variés.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2014
  • Lieu de réalisation : Gares de Beynes, Villiers Neauphle Pontchartain, Méré-Monfort, Garancières la Queue-les-Yvelines
  • Budget : N/C

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  06/05/2015 00:00
Solution(s) : Emploi Environnement
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Chômeurs
  • Domaine(s) :  Urbanisme, Travail, Environnement

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (FAPE EDF)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Bourouf Ludivine , « Association Espaces : entretenir l’espace urbain et revenir vers l’emploi », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

Association Espaces est une des plus grandes associations d’Ile-de-France d’insertion dans le secteur écologique. L’association agit en faveur des espaces verts, de l’eau et de la biodiversité. A son origine, elle a cherché à lutter contre l’exclusion causée par la fermeture des usines Renault autour de Boulogne-Billancourt. En effet, il y a eu beaucoup de perte d’emploi. Il fallait donc aider ces personnes en difficulté à s’en sortir. Par ailleurs, cela a permis de rénover la friche ferroviaire.

Objectifs du programme

Il existe deux types d’objectifs pour ce programme.
- Objectifs de l’association : Il s’agit des objectifs d’insertion conventionnés par l’Etat et en faveurs des plus démunis. Il s’agit d’objectifs qualitatifs d’ordre social comme l’amélioration de la situation.
- Objectifs techniques : relatifs au projet, dont les critères quantitatifs sont définis dans le cahier des charges sur 2 ans rédigé spécialement pour le projet (valorisation de l’espace).

Actions mises en oeuvre

Un suivi individuel avec le salarié en Contrat à Durée Déterminée d’Insertion a été mis en place une fois par mois. Celui-ci lui permettra de remettre à niveau son CV et sa lettre de motivation. Il permettra en plus de définir son projet professionnel avec l’aide d’un conseiller d’insertion professionnel. Un suivi collectif réunit l’ensemble des salariés en CDDI pour suivre l'avancement de leur recherche d’emploi. En outre, des formations valorisantes sont mises en place comme la formation de sauveteur secouriste du travail mais aussi l’apprentissage de logiciels informatiques comme Excel. Un encadrant technique pédagogique et social est présent pour aider lors des formations et donner des conseils aux salariés.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Le chantier a permis la mise en place de formations pour la totalité des salariés présents sur site favorisant ainsi leur future insertion en valorisant leur expérience. Concernant les résultats techniques, les salariés en insertion ont réalisé un très gros travail depuis le début du chantier : création d’un cheminement en pavage en gare de Montfort, évacuation des déchets verts sur la friche de Beynes, amondage des arbres aux abords des routes et des gares, création d’une haie arbustive en faveur de la biodiversité, création d’hôtels à insectes, pose de barrières, désherbage des quais, etc. L’ensemble des réalisations, photos à l’appui, ont servi de compte rendu aux partenaires et ce une fois par mois.

Originalité du programme

L’originalité du programme résulte du fait qu’il y ait un accompagnement social varié et très soutenu. Plusieurs événements sont organisés : un comité de pilotage 2 fois par an pour réunir tous les partenaires, un comité technique sur les terrains 2 à 3 fois par an avec les partenaires principaux, la prochaine inauguration (10 juin 2015) avec tous les partenaires qui amènera donc un monde divers et varié. Des animations pour le grand public sont prévus comme la Fête de la Nature par mailing et téléphone essentiellement.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Les partenaires du chantier d’insertion Gares ferroviaires Yvelines sont multiples et variés : SNCF Réseau, l’Unité territoriale des Yvelines de la Direccte Ile-de-France, le Conseil régional d’Ile-de-France, le Conseil général des Yvelines, l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, le FAPE EDF, Pur’Projet, Renault, etc.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Les difficultés possibles sur un chantier d’insertion concernent le suivi des salariés avec par exemple la gestion des emplois du temps adaptés aux contrats de 26h, la ponctualité, le sérieux sur le chantier tout au long des réalisations, la gestion des conflits et le retour vers l’emploi en fin de mission.
De plus, l'accessibilité réduite de la gare a rendu difficile l’acheminement des salariés sur les lieux du chantier.
Enfin, malheureusement, il a été nécessaire de remédier aux problèmes de vols de matériel sur les chantiers (pertes de plus de 5K€).

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Parmi les solutions adoptées, des déplacements en minibus attelé d’une remorque ont été organisés par l’association afin de rallier les chantiers.
La recherche de nouvelles prestations est une solution pour pérenniser le chantier d’insertion. Espaces travaille par exemple à la mise en place de prestations complémentaires sur 8 nouvelles gares pouvant être absorbées.

Améliorations futures possibles :

Dans l’avenir, Espaces souhaiterait développer sur ce chantier d’insertion le suivi des espèces faunistiques et floristiques présentes sur ces sites écologiquement très intéressants. Des études pourront être mises en place au cours de l’année 2.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

Concernant l’aspect humain, l’encadrant a quant à lui un rôle majeur dans la bonne cohésion du groupe. Il prend les sanctions nécessaires si besoin.
Il doit savoir être ferme et compréhensif à la fois. Il faut rester ouvert aux salariés et privilégier la communication car le but principal est de les réinsérer dans la vie active.
Enfin la bonne réussite d’un chantier d’insertion tient aussi du rôle joué par les partenaires. Le chantier en question est une grande réussite qui s’expliquer par des partenaires motivés, solides et à l’écoute.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche