Logo Agrotopia

Agrotopia : un outil numérique au service des marchés sans intermédiaires

Résumé : La crise économique et les politiques d’austérité imposées au peuple grec ont créé une situation d’urgence humanitaire, notamment dans le domaine alimentaire. Afin d’aider les agriculteurs et les consommateurs, le mouvement des sans-intermédiaires a été fondé en 2012. Créée en 2013, Agrotopia est une plateforme internet grecque qui facilite la mise en commun entre producteurs et consommateurs et est notamment utilisée par le mouvement des sans-intermédiaires.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2013
  • Lieu de réalisation : Grêce
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Solidarity for All (ONG, Syriza)

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/07/2017
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration ! Résultats et impacts imprécis
Solution(s) : Agriculture et alimentation Coordination des actions
Pays :  Grèce
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Mouvement citoyen, Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Population urbaine, Population rurale, Agriculteurs
  • Domaine(s) :  Coopération, Alimentation, Agriculture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Alimentation responsable et durable » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Tsardanidis Gregory , « Agrotopia : un outil numérique au service des marchés sans intermédiaires », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

En 2008, la crise alimentaire frappe les agriculteurs grecs de plein fouet. Déjà perdants au sein d’une chaîne de valeur qui les prive de pouvoir, ils décident de se mobiliser. C’est dans ce contexte que face à la nécessité de trouver une solution aidant à la fois les producteurs et les consommateurs, le mouvement de la pomme de terre (aujourd’hui « mouvement des sans-intermédiaires ») nait en 2012 au nord de la Grèce. Très vite, des collectifs de consommateurs urbains s’organisent et le mouvement se propage; la plateforme Agrotopia y participe.

Objectifs du programme

Objectifs généraux du mouvement des sans-intermédiaires:
- Diminuer les intermédiaires afin de faire en sorte que les producteurs puissent vendre leurs produits à un prix plus justes et que les consommateurs paient moins chers les aliments.
- Soutenir les groupes sociaux vulnérables
- Revaloriser les produits agricoles locaux (la production agricole grecque étant largement dédiée à l’exportation)
- Reconstruire des liens de solidarité dans les quartiers
- Mettre en lien les enjeux sous-jacents vis-à-vis de l’alimentation et l’agriculture
- Appliquer les principes de la démocratie directe et participative

Objectifs spécifiques d’Agrotopia :
- Faciliter la relation entre producteurs et consommateurs
- Encourager la participation des producteurs au marchés des sans intermédiaires
permettre aux producteurs d’être mieux préparés.

Actions mises en oeuvre

- Mise en contact direct entre producteurs et consommateurs via des précommandes organisées dix jours avant le marché en fonction d’une liste de produits disponibles
- Les producteurs sont invités à créer leur compte et y proposent leurs produits (description, photo, prix)
- Les consommateurs choisissent le produit, sa quantité et son emballage (le produit est payé sur place).

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

Le nouveau design du site est encore trop récent pour mesurer son impact, mais les résultats sont déjà encourageants. Une soixantaine de producteurs se sont enregistrés sur le site, presque tous ont vendu au moins quelques produits. Il y a eu quatre distributions à travers Agrotopia, dont trois à Petroupoli (avec environ 250 personnes à chaque distribution). De plus en plus d’agriculteurs y participent car cette plateforme leur facilite le travail. Pour les consommateurs, Agrotopia est aussi très utile puisqu’elle leur permet d’organiser leur budget alimentation à l’avance (sachant que les prix sont relativement stables sur la saison, et d’une saison à l’autre).

Originalité du programme

Agrotopia est un outil innovant, sans but lucratif, qui facilite le fonctionnement du mouvement et encourage les producteurs à y prendre part. Les personnes impliquées dans cet outil sont en dialogue constant avec les producteurs afin d’être sûr qu’Agrotopia répond à leurs besoins, et afin de l’améliorer. Le code de la plateforme est en libre service et peut être utilisé dans n’importe quelle langue.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Avec Solidarity For All, l’ONG de Syriza, qui a financé la mise en place de la plateforme.
- Avec des initiatives du mouvement des sans intermédiaires, tel que SPAME Petroupolis ou encore Mazi na ta fame, le plus gros marché sans intermédiaire d’Athènes (en utilisant Agrotopia dès septembre 2017)

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Difficultés techniques : la première plateforme internet fut peu utilisée au départ, car pas assez bien conçue. La deuxième est mieux pensée mais rencontre à son tour ses propres problèmes.
- Difficultés légales : le mouvement des sans intermédiaires fonctionne avec des permis temporaires d’installation de la part des municipalités. Souvent, les actions sont illégales car il y a un manque de soutien politique. En 2014, une loi qui interdit aux marchés en plein air de se tenir plus d’une fois tous les deux mois a été adoptée et mise en place. La perte d’énergie globale du mouvement (qui repose exclusivement sur du bénévolat) entraîne aussi une baisse des résistances face à la police notamment.
- Difficultés financières : avec un manque de financement
- Une relation compliquée avec l’ONG Solidarity for All (les militants furent déçus des décisions prises par Syriza, ce qui a fait perdre sa légitimité au parti ; parallèlement, le parti est moins disposé à soutenir le mouvement des sans intermédiaires)

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- En septembre 2016, le site fut repensé et refait; une phase de test permettant diverses améliorations.
- Des partenariats avec les municipalités sont noués dans la mesure du possible, notamment afin d’obtenir des permis temporaires d’installation dans les espaces publics.
- Un nouveau financement de Solidarity for All est en attente.

Améliorations futures possibles :

- Améliorations techniques du site internet.
- Trouver leurs propres locaux afin d’organiser la distribution de leurs produits.
- Convaincre les agriculteurs de plus s’investir dans le mouvement.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Le projet peut être transplanté en utilisant le code de la plateforme, qui est en libre service et fait pour être utilisé dans n’importe quelle langue.
- Être proche des utilisateurs afin d’être à l’écoute de leurs attentes. Si possible, prendre part à l’initiative afin de mettre en place un outil réellement utile.
- Beaucoup d’énergie à investir et d’organisation afin que le mouvement dure sur le long terme.

Références bibliographiques

- Rakopoulos, T. « The crisis seen from below, within, and against : from solidarity economy to food distribution cooperatives in Greece », Dialect Anthripol (2014), 38 : 189-207

Pour en savoir plus

- Site internet de SPAME Petroupolis : http://www.spame-petroupoli.gr
- Site internet de Mazi na ta fame : http://mazinatafame.blogspot.fr
- Interview d’un membre du mouvement des sans-intermédiaires :
http://greektv.com/how-can-the-social-economy-transform-greece-an-interview-with-panagiotis-oikonomidis-of-the-no-middlemen-movement/
- article sur le mouvement des sans-intermédiaires et sur les collectifs autonomes en Grèce :
http://autonomies.org/pt/2015/12/the-december-rebellion-in-greece-and-the-creation-of-autonomies/


Partager cette fiche
Télécharger la fiche