Logo Mairie de Villiers-le-Bel

Accompagnement et soutien scolaire par des étudiants à Villiers-le-Bel

Résumé : La ville de Villiers-le-Bel propose un accompagnement scolaire aux élèves, avec une forte insistance sur la méthodologie.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2010
  • Lieu de réalisation : Villiers-le-Bel
  • Budget : 26334 €
  • Origine et spécificités du financement : Service jeunesse et préfecture

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  04/07/2016
Solution(s) : Education
Pays :  France, Île-de-France
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Établissement Public
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants
  • Domaine(s) :  Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Romero Benoît , « Accompagnement et soutien scolaire par des étudiants à Villiers-le-Bel », **Journal RESOLIS** (2016)

Origines et contexte du programme

C’est face au contexte local que l’action est née : les chiffres post collèges sont assez alarmants, il y a un fort taux de décrochage scolaire. Cette situation est notamment due à une mauvaise orientation de certains élèves, qui vivent une orientation subie plutôt que choisie. Il y a aussi parallèlement des élèves qui intègrent des filières demandant un plus fort investissement scolaire et qui se retrouvent dépourvus faute de méthodologie adaptée. Il y avait donc une forte demande de soutien scolaire de la part des familles et c’est en réponse à ce besoin que l’action est née.

Objectifs du programme

- Lutter contre le décrochage scolaire
- Encadrer les jeunes et leur offrir un soutien scolaire et méthodologique
- Conseiller les jeunes dans leurs choix de poursuite d’études

Actions mises en oeuvre

- L’accompagnement a lieu deux fois par semaine, le mercredi et le samedi. Chaque séance dure 2h. Un groupe est composé des 6 élèves et est encadré par un étudiant : le petit nombre permet de mieux travailler et de proposer un suivi plus personnel.
- Accompagnement scolaire : l’accompagnement se fait par de jeunes étudiants, ce qui permet une autre approche des matières. Les jeunes essayent de vulgariser les connaissances et insistent sur des conseils pratiques.
- Travail de méthodologie : des plages de méthodologie sont prévues, notamment pour l’organisation des révisions.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Un bilan est réalisé chaque année par un prestataire. Est mesuré l’assiduité aux ateliers, le passage en classe supérieure, la réussite aux examens, l’implication dans les choix d’orientation.
- De manière générale, on remarque : le développement de l’esprit critique, une prise de conscience de l’importance des apprentissages. Les parents sont contents de pouvoir bénéficier d’une aide gratuite pour leurs enfants.

Originalité du programme

La plus-value de l’action est sûrement l’importance accordée à la méthodologie, il y a vraiment un accompagnement des élèves sur cette problématique. La personnalité du directeur est aussi à noter : il a grandi dans un des quartiers de la ville et a eu un parcours assez riche. C’est un modèle positif pour les jeunes, c’est très important qu’ils puissent s’identifier à quelqu’un.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Partenaires financiers : Service jeunesse et préfecture

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Il n’y a pas vraiment eu d’obstacles à la mise en place du programme : l’action répondait à une demande de la ville. Le plus difficile reste toutefois la mobilisation et fidélisation des jeunes.

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Faire un travail sur la visibilité de l’action, améliorer la communication (des affiches ont par exemple été distribuées).

Améliorations futures possibles :

- Fidéliser les jeunes et pérenniser l’action : le bouche-à-oreille marche bien à Villiers-le-Bel. Le programme commence à être bien connu des jeunes. Les petits frères et sœurs viennent souvent naturellement vers le dispositif.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Trouver des jeunes étudiants motivés pour assurer les séances de soutien scolaire.
- Faire connaître l’action, notamment via les structures déjà existantes sur le territoire qui peuvent relayer l’information.

Partager cette fiche
Télécharger la fiche