Logo Sport dans la ville

"Job dans la ville", pour l'insertion professionnelle des jeunes

Résumé : A travers le sport, l’association « Sport dans la ville » favorise l’insertion sociale et professionnelle des jeunes de quartiers sensibles en île de France et en Rhône Alpes, notamment grâce à son programme « Job dans la ville ».

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2008
  • Lieu de réalisation : Régions Ile de France et Rhône Alpes
  • Budget : 1500000 €
  • Origine et spécificités du financement : Public (villes et régions), privé (fondations d'entreprises), autofinancement (location de terrain de foot à Lyon)

Organisme(s)

Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  01/07/2015
Appréciation(s) du comité : Impacts élevés !
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Education Emploi
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Nationale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Elèves, étudiants, Adolescents
  • Domaine(s) :  Loisirs, Sports, Éducation, Formation

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Agissons ensemble contre le décrochage scolaire » (2015)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Desombre Charlotte , « "Job dans la ville", pour l'insertion professionnelle des jeunes », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

L’association « Sport dans la ville » a été créée en 1998 à Lyon afin d’offrir aux jeunes des quartiers sensibles la possibilité de faire du sport gratuitement. La dimension pédagogique des séances de sport a toujours été au cœur des préoccupations de l’association qui s’est dans un premier temps développée en région Rhône-Alpes puis en Ile-de-France depuis 2012. Les éducateurs sportifs ont en effet un rôle particulier auprès des jeunes et de leur famille.
A partir de 15 ans, les jeunes qui participent aux activités scolaires peuvent aussi profiter du programme « Job dans la ville ».

Objectifs du programme

- Permettre à chaque jeune de progresser, d’acquérir une confiance en soi et des valeurs indispensables à sa réussite future : l’engagement, le travail, la persévérance, le respect.
- Aider les jeunes dans leur orientation professionnelle
- Aider les jeunes à accéder à des expériences professionnelles

Actions mises en oeuvre

« Job dans la Ville » propose à chaque jeune à partir de 15 ans des actions personnalisées pour les aider à réussir leur orientation et leur insertion professionnelle :
- Actions individuelles :
• Accompagnement individuel par le responsable insertion professionnelle de « Sport dans la ville »
• Parrainage par des collaborateurs d’entreprises
- Actions collectives :
• Visites d’entreprises et de centres de formation
• Ateliers de préparation au monde professionnel (ateliers CV, techniques de recherche d’emploi…)
- L’éducateur et le responsable insertion professionnelle sont aussi chargés de faire le lien avec les familles des jeunes, de leur expliquer ce qu’est l’association.
- Les jeunes assidus, motivés, ayant montré de réels progrès peuvent également participer à des sorties (culturelles, sportives…), à des camps de vacances pendant les vacances scolaires (y compris des échanges internationaux, ou encore recevoir des formations type BAFA et PSC).

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- Forte progression des jeunes inscrits à « Job dans la ville » : 50 en 2008, 200 en 2010 ; 600 en 2014
- En 2014 : 504 jeunes ont pu avoir une expérience professionnelle (stage, alternance, CDD, CDI). 84% des jeunes inscrits au programme accèdent à une formation ou à une activité en entreprise
- Les jeunes restent en moyenne 3-4 ans dans le programme

Originalité du programme

L’originalité de l’association « Sport dans la ville » est de créer du lien et gagner la confiance des jeunes et de leur famille grâce au sport. Les séances de sport permettent d’attirer les jeunes, et les éducateurs qui les encadrent durant ces séances ont un réel rôle pédagogique à jouer. Une fois le lien établi, l’association leur propose différents programmes pour favoriser leur insertion professionnelle.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

- Les partenaires financiers privés : une cinquantaine d’entreprises et fondation
- Les partenaires publics : les villes et les régions dans lesquelles Sport dans la Ville est implanté
- Les acteurs locaux : échange de bonnes pratiques, actions communes

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

- Difficile de garder les filles au moment de l’adolescence
- Difficile de trouver des employeurs pour les jeunes dans certains secteurs (plomberie, électricité…). Certaines petites entreprises ont pu avoir de mauvaises expériences auparavant, et sont donc réticentes à accueillir des stagiaires/apprentis.
- Certaines familles sont difficiles à approcher

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

- Afin de récupérer les filles, un programme spécifique pour elles a été mis en place : « L dans la ville ».
- Faire de la prospection auprès de nouvelles entreprises ; développer plus de partenariats

Améliorations futures possibles :

- Améliorer la formation des responsables d’insertion pour qu’ils puissent accompagner encore mieux les jeunes ; il faudrait par exemple qu’ils tissent un réseau d’entreprises partenaires de proximité pour favoriser les expériences professionnelles de leurs jeunes.
- Permettre aux éducateurs de mieux connaître l’association et ses programmes. Le programme « Performance » a été lancé pour répondre à ce besoin : programme de formation destiné aux éducateurs de Sport dans la Ville.

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- C’est grâce au sport que l’association tisse des liens forts avec les jeunes et les aide à acquérir des valeurs indispensables pour bien grandir.
- Accompagner les jeunes dans la durée
- Leur proposer un accompagnement individuel, à la fois par le responsable insertion professionnelle, et par un parrain/marraine du monde du travail
- Les jeunes sont en contact direct avec les entreprises, alors qu’ils n’en ont souvent pas l’occasion
- La qualité des relations : avec l’éducateur, le responsable insertion et le parrain/marraine
- Passer par le sport pour attirer les jeunes.
- Etre au cœur des quartiers

Partager cette fiche
Télécharger la fiche