Logo Compagnie Zéotrope

"Années Folles", une œuvre d’artistes de la Compagnie de théâtre Zéotrope et d’habitants d’un quartier de Villeurbanne

Résumé : "Années Folles" est un projet de théâtre orchestré par la Compagnie Zéotrope. Il a la particularité d’impliquer les habitants de Cyprian les Brosses, un quartier de Villeurbanne fortement peuplé d’une population immigrée, de la conception à la réalisation du projet, en vue de créer des liens entre eux.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2013
  • Lieu de réalisation : Villeurbanne
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Contrat Urbain de Cohésion Sociale (Ville de Villeurbanne, DRAC Rhône-Alpes, Région Rhône Alpes, Conseil Général du Rhône)

Organisme(s)

  • Compagnie Zéotrope
  • 4 rue Serge Ravanel
  • 69100 Villeurbanne
  • Salariés : 3
  • Bénévoles : 5
  • Adhérents : 13
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/01/2015
Appréciation(s) du comité : Source d’inspiration !
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Démocratie et bonne gouvernance Education
Pays :  France, Auvergne-Rhône-Alpes
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Universel, Bottom Of the Pyramid (BOP)
  • Domaine(s) :  Culture

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (Villeurbanne)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Charmont Alice , « "Années Folles", une œuvre d’artistes de la Compagnie de théâtre Zéotrope et d’habitants d’un quartier de Villeurbanne », **Journal RESOLIS** (2015)

Origines et contexte du programme

La Compagnie de théâtre Zéotrope existe depuis 1999. Depuis cette date elle est installée dans le quartier Cyprian Les Brosses à Villeurbanne (quartier contrat de ville), et développe régulièrement des projets dans ce quartier.
Elle porte une attention particulière à l’identité des territoires et au rôle des spectateurs dans la création artistique. Les projets mis en place amènent la compagnie à explorer un territoire (ville, quartier, institution…), à rencontrer ses habitants et à les inviter à devenir spectateurs pour faire exister, ensemble, le théâtre.
Depuis 2013, la compagnie à mis en place un nouveau projet intitulé “Les Années Folles”

Objectifs du programme

Permettre aux habitants de rencontrer des artistes, de participer à la création d’une œuvre artistique et de créer des liens entre eux

Actions mises en oeuvre

Le projet « Années Folles » s’est développé sur deux ans, en 2013 et 2014.Il est composé de plusieurs étapes, appelée des Escales.
Chaque Escale est composée de plusieurs éléments pour favoriser la participation des habitants :
1) LA MINIATURE : Présentation d’une petite forme théâtrale à un groupe d’habitant par deux artistes de Zéotrope
2) LES ATELIERS : Mise en place d’un atelier avec les habitants ayant vu la miniature et dont le contenu est décidé par les habitants eux-mêmes. Ils peuvent alors écrire un texte, créer un personnage, répéter et jouer une scène, tourner un court-métrage, créer un élément de décors...
3) LE LABORATOIRE : Les artistes de la compagnie utilisent ce qui est produit par les habitants lors d’une semaine de laboratoire

A l'issue de ces 3 Escales, un spectacle final ouvert à tous les habitants du quartier vient clore le projet. Durant les 3 mois qui le précèdent, mise en place de différents ateliers avec les habitants, atelier d'écriture, enregistrement de feuilleton radiophonique, atelier de confection de costume pour le spectacle et le "Bal Charleston" ...
A l'issue de ce spectacle, organisation d'un "Bal Charleston". Démonstrations et initiations à la danse par une association du quartier et animation du bal par des musiciens.

Ce spectacle final est important pour valoriser la participation des habitants dans ce projet.

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 750 personnes touchées (principalement villeurbannais et résident du quartier Cyprian Les Brosses)
- 5 Miniatures, dont 1 scolaire
- 4 spectacles laboratoires
- Environ 250 heures d’ateliers, dont 100 en direction d’un public scolaire
- 1 spectacle final, suivi d’un bal "Charleston"
- Les habitants manifestent leur intérêt pour le projet et leur volonté d’apporter leur aide. Ce projet permet à des groupes d’habitants de participer ensemble à un projet, et en cela, de se découvrir.

Originalité du programme

Les travaux de la Compagnie Zéotrope se distinguent par le fait qu’ils impliquent les habitants à toutes les étapes des projets, aboutissant ainsi à une co-création du spectacle final. Les choix et les productions des habitants deviennent alors des orientations, des points de départs, des contraintes pour les spectacles créés par les artistes de la compagnie. Le théâtre n’est pas utilisé comme de la consommation de biens culturels

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

Etablissements scolaires, Cercle 76, Association Les 3D, Foyer ARALIS, Association Forum Réfugiés, Studio K’Danse, Groupement d’Entraide Mutuel (GEM), la Maison de Quartier des Brosses, le Conseil de Quartier, L’Olivier des Sages, la Maison de Service Public – Angle 9, La Maison du Rhône, la SLEA, la Maison Sociale

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Contacts avec la population : capacité à créer du lien avec les habitants et entre les habitants

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

Les structures partenaires peuvent être des relais entre la compagnie Zéotrope et les habitants.

Améliorations futures possibles :

Lors de tous nos projets, nous avons la volonté de rencontrer et de permettre la participation de nouvelles personnes à nos projets. Pour cela le travail partenarial est primordial, mais il faut également développer les manières de rencontrer des personnes qui ne sont pas insérées dans le tissus associatif local. Nous souhaitons développer une petite forme modulable, que nous pourrons jouer dans toutes les situations possibles, en pied d’immeuble, ou lors d’évènements public du quartier…

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

- Les 4 Escales sont construites de manière collaborative, ce qui permet la participation des habitants à diverses étapes.
- La présence durable (13 ans) de la Compagnie dans un quartier, permettant la mise en œuvre de multiples projets participatifs de création.
- Une totale mixité (sociale, générationnelle, de genre...) permet de faire se rencontrer des personnes hétérogènes, et est source d’enrichissement mutuel.
- Le travail en partenariat est un élément important dans la réussite d’un projet, notamment pour relayer les informations. Les gardiens d’immeubles sont des partenaires essentiels pour ce type d’action.

Pour en savoir plus

- DETAILS SUR LES 4 ESCALES DES « ANNEES FOLLES » : http://www.zeotrope.fr/actions_anneesfolles.html

- ACTIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES :
> Le lycée Alfred de Musset a travaillé avec la compagnie Zéotrope au printemps 2013, durant un Trimestre sur les Années Folles. Un spectacle sous forme de déambulatoire a été présenté devant plusieurs groupes du lycée par les élèves participants au projet lors de la Fête du lycée du 17 mai 2013.
Nous avons continué le projet avec le Lycée au premier Trimestre 2013-2014, en liaison avec le Collège Lamartine et l’Ecole Jules Guesde. Nous avons travaillé lors de notre labo de la deuxième escale, avec 12 élèves d’une classe de CAP. Les élèves ont assisté à des répétitions au spectacle de la Troisième Escale. Ils ont également participé à la construction des décors utilisés lors de la représentation.
Lors de cette troisième Escale, le Lycée a mis ses locaux à disposition.

> Le Collège Lamartine et l’Ecole Jules Guesde: Nous avons travaillé avec une classe de chaque établissement lors du premier trimestre 2013-2014. Les élèves ont assisté à des répétitions du spectacle de la Troisième Escale.
Le 19 décembre nous avons présenté à ces mêmes classes une miniature originale autour du Surréalisme (thématique choisie avec les professeurs et instituteurs, la concertation entre les deux établissements a été facilité par la présence d’un professeur/instituteur travaillant dans les deux établissements). Ce spectacle, joué au collège Lamartine a été suivi d’un temps d’atelier et de discussions avec les élèves.
Cette miniature est également le point de départ d’un projet sur le Surréalisme avec les élèves de l’Ecole Jules Guesde sur toute la fin de l’année scolaire 2013-2014. Nous avons réalisé avec eux des cours métrage à la manière du cinéma muet, et en s’inspirant du Surréalisme.


Partager cette fiche
Télécharger la fiche