Logo Ligue de l’enseignement 31

« A Faire à Suivre » : culture et insertion professionnelle par la ligue de l’enseignement 31

Résumé : La ligue de l’enseignement 31 (haute-Garonne) propose depuis 2006 aux personnes en situation de précarité un lieu ressource, « A Faire à Suivre », pour leur permettre d’entamer un parcours de réinsertion. En plus d’un accompagnement individuel « classique », l’association s’appuie sur des parcours et sorties culturelles pour dynamiser cette réinsertion et permettre aux personnes de mieux valoriser leur potentiel et retrouver confiance en elles.

Partager cette fiche

Programme

  • Démarrage : 2006
  • Lieu de réalisation : 4 sites d’intervention : les Amidonniers ; Blagnac ; Empalot ; la Reynerie (Toulouse).
  • Budget : N/C
  • Origine et spécificités du financement : Conseil Départemental De la Haute-Garonne
  • Télécharger l’annexe n°1

Organisme(s)

  • Ligue de l’enseignement 31
  • 6 rue de Plaisance
  • 31000 Toulouse
  • Salariés : 559
  • Bénévoles : 1058
  • Adhérents : 17078
Site Internet

Localisation

Comité de lecture

  • Date de lecture de la fiche :  05/01/2017
Appréciation(s) du comité : Description du programme incomplète
Solution(s) : Culture, sport et loisirs Emploi Exclusion et isolement
Pays :  France, Occitanie
Envergure du programme :  Locale
Opérateur(s) :  Association, ONG
  • Bénéficiaires :  Bottom Of the Pyramid (BOP), Chômeurs
  • Domaine(s) :  Culture, Travail

Fiche collectée dans le cadre du programme RESOLIS « Pauvreté France » (2016)

Copyright: Licence Creative Commons Attribution 3.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/3.0/ )
Pour citer un texte publié par RESOLIS : Gruel Marie-Louise , « « A Faire à Suivre » : culture et insertion professionnelle par la ligue de l’enseignement 31 », **Journal RESOLIS** (2017)

Origines et contexte du programme

Le lieu ressource « A Faire, A Suivre… » du Pôle Insertion Formation de la Ligue de l’enseignement 31 vise à construire un parcours d’insertion qui autonomise la personne tout en prenant en compte tous les aspects de la vie, notamment la culture. Suite au constat que beaucoup de personnes bénéficiaires des minimas sociaux se contraignent à une restriction spatiale en se limitant à un quartier ou une rue, l’association souhaite proposer un lieu ressource, un endroit autre que celui du logement que les bénéficiaires peuvent s’approprier. Il leur permet d’explorer d’autres parties de la ville avec un plus grand sentiment de légitimité et une plus grande confiance en eux.

Objectifs du programme

- Permettre à des personnes en situation de précarité (dont bénéficiaires du RSA ou l’AAH) de nouer du lien social pour rompre d’avec l’isolement, notamment grâce à l’accès à la culture
- Etre un pôle-ressource auprès de structures utilisant d’autres leviers d’insertion afin que celles-ci intègrent une dimension culturelle et de loisirs dans leurs actions.

Actions mises en oeuvre

Le lieu-ressources : « A Faire, à suivre » est ouvert à toute personne en difficulté et aux associations tendant vers les mêmes objectifs. Il propose :
UN ESPACE DE RESSOURCES
- Il recense l'actualité sportive, culturelle et de loisirs toulousaine mais également les manifestations qui se déroulent sur l'ensemble du département;
- Un espace "cyber web" ainsi qu’un blog sont à la disposition des bénéficiaires (recherche d'informations diverses, création d'un blog propre à l'action, etc …);
- Un lieu, ouvert et convivial, favorise les regroupements pour échanger, rechercher, découvrir, organiser des sorties, des visites etc…

DES ACCOMPAGNEMENTS
- Un accompagnement individuel sous la forme d’entretiens, pour accompagner les bénéficiaires dans leurs démarches de réinsertion : pour entamer ou les mener à bien
- Organisation de sorties collectives (1à 2 par mois);
- Les Parcours culturels (contractualisés individuellement sur la base d'objectifs personnels) : ils permettent au public de se retrouver une fois par mois et de choisir collectivement ou individuellement des sorties culturelles (musées, théâtre, conférences, cinéma) et échanger avec d’autres sur ce qu’ils ont expérimenté.
- Mise en place d'ateliers (élaboration d'une programmation mensuelle avec les bénéficiaires de l'action) : en 2015, un atelier d’écriture et un atelier informatique

résultats et impacts, quantitatifs et qualitatifs, des actions mises en oeuvre

- 173 personnes ont été accueillies (88 femmes et 85 hommes)
- 42 sorties collectives ont été organisées en 2015
- Le rapport quantitatif entre les hommes et les femmes est d’une année sur l’autre relativement équilibré.
- Les personnes visées par ce programme sont bénéficiaires des minimas sociaux (RSA ou AAH) mais également sans ressources. Il a été constaté une augmentation des personnes sans ressources d’environ 5 à 7% par an.

Originalité du programme

L’originalité du programme repose sur la logique de participation active des bénéficiaires. Les activités proposées changent sensiblement d’une année sur l’autre en fonction des usagers qui gèrent en partie l’espace, les plannings, le matériel et qui montent et décident de certains ateliers.

Partenariat(s) développé(s) dans le cadre du programme

« A Faire, à Suivre » a été financé par le Conseil départemental de la Haute Garonne dans le cadre du Programme Départemental d’insertion. Des partenariats culturels ont été réalisés avec L’ARCALT, La Cave Poésie, le Cratère, le GREP, le Théâtre du Capitole, le TNT, le Théâtre Garonne, l’Utopia, la Cinémathèque, la Maison du Vélo, l’Office de Tourisme de Toulouse.

Retour d’expérience

Difficultés et/ou obstacles rencontrés durant la mise en oeuvre du programme :

Pas de difficultés particulières

Solutions adoptées pour répondre aux difficultés et/ou obstacles :

N/C

Améliorations futures possibles :

N/C

Présentation des facteurs de réussite et conseils pour une généralisation ou transposition du programme :

N/C

Pour en savoir plus

Partager cette fiche
Télécharger la fiche